Mythe
Pendant mes premières semaines de maman, je n'osais pas me déplacer en transport en commun sans chum/ami(e). J'avais toujours peur d'être pognée toute seule à monter et descendre mon lourd carrosse (il faut bien le choisir). Sauf qu'à un moment, sortir, c'est le fun. Peut-on trimballer bébé avec juste une paire de bras?

Réalité
Oui! J'ai normalement de l'aide (merci #LesGens!), mais voici cinq trucs pour prendre le métro avec bébé comme une championne, même si vous sortez à des heures où il n'y a personne. 

 

1.   Avec de l'huile de coude. Je me suis rendu compte que j'avais assez de force pour monter et descendre la poussette + coquille. The force is with me!

(Source)

Depuis que je n'utilise plus la coquille, je prends la poussette parapluie, aka la légèreté même.

Truc : faire quand même le test chez vous avant d'aller prendre trois transferts de métro avec cinquante-huit marches. 

​2.   Utiliser les escaliers roulants. Normalement, on ne devrait pas le faire. Et ça me stresse au max, j'ai toujours peur de manquer la marche et que la poussette prenne une débarque, bébé dedans. Je fais donc un compromis : je monte avec l'escalier roulant (je me sens plus à l'aise) et je descends avec les marches.
 

3.   Le porte-bébé, c'est magique. Non seulement c'est facile à trimballer partout, mais en plus, le babe (en tout cas le mien) ne pleure pas comme il est collé sur sa maman. Plus simple que devoir allaiter dans un wagon bondé pour calmer une crise, fait vécu.


Crédit photo : Mimi et Pépino.
 

4.  ​Prendre le bus. Plus long parfois, pas toujours pratique, mais on reste au niveau du sol. 

5.   Demander de l'aide. Je n'aime pas déranger les gens, mais des fois, après une grosse journée, je n'ai juste plus assez d'énergie pour porter 35 livres à bout de bras. Merci à vous, les mains d'appoint!

Avez-vous des trucs pour utiliser le transport en commun comme une pro?

Page d'accueil