Chère éducatrice,

Si on m'avait donné ta liste de tâches et qu'on m'avait demandé de te décrire, j'aurais dit que tu es une pieuvre avec autant d'yeux qu'une araignée. #SexyMuch Mais non, tu es « juste » une maman et une personne ordinaire, avec deux yeux, deux bras, deux jambes, avec en plus une patience immense (souligné, surligné, en gras avec des confettis autour) et plein d'idées géniales.

Je te confie mon fils les yeux fermés. En fait, non, c'est pas vrai. Je te le confie les yeux grands ouverts pour savoir comment tu fais, pour prendre des trucs. Je me souviens de celui que tu as donné à mon père quand j'étais jeune (ouf! ça ne nous rajeunit pas): ne pas paniquer tu-suite devant un enfant qui se fait mal, pour ne pas le faire pleurer pour rien. Sages paroles que j'applique à mon tour.

Merci de prendre 10 heures de ta vie chaque jour (en plus de cuisiner la fin de semaine) pour t'occuper des enfants, les faire jouer, manger, les changer, les faire bricoler, imaginer, explorer. Même quand tu ne feel pas et même les matins où plusieurs personne calleraient off. Parce que tu veux aider les parents autant que les enfants.
 


Crédit : Josée Levesque

Merci de leur faire découvrir le jardinage, les livres, le théâtre. De me donner des conseils, sans jamais rien m'imposer. Et de me permettre d'étudier à temps plein en totale confiance. 

Chère éducatrice, merci de ne pas prendre mon fils pour un numéro. Tu les aimes, les enfants qu'on te confie, ça paraît. Je suis un peu triste quand F.-A. ne veut pas partir de chez toi le soir, mais au moins, ça veut dire qu'il est bien, et c'est rassurant pour une maman.

Passe de belles vacances de Noël et repose-toi bien. Comme les autres éducatrices géniales, tu le mérites vraiment beaucoup!

Parlez-nous de vos éducatrices en or et n'oubliez pas de les remercier!
 

Page d'accueil