La suce, la vilaine suce! - Une alliée, mais pas tout le temps!

La suce, la vilaine suce! - Une alliée, mais pas tout le temps!

Je n'ai jamais pris de position en ce qui concerne la suce. Je n'étais pas pour, je n'étais pas contre, j'étais neutre. D'ailleurs, je ne comprends pas les débats que le sujet peut susciter. Pour moi, l'important est de répondre aux besoins de mon enfant et le reste m'importe peu.

À peine arrivée dans ce monde, ma p'tite boule a démontré le besoin d'être constamment rassurée. Au début, la prendre simplement dans mes bras pour la réconforter faisait amplement la job. Par contre, le besoin de téter, pas par faim, s'est présenté et la suce est devenue nécessaire.

Enceinte, j'avais prévu le coup et j'avais acheté une suce qu'on m'avait recommandée. Ma fille ne l'aimait pas, la recrachait et se fâchait davantage. J'ai dû lui acheter presque toutes les suces sur le marché pour trouver celle qui lui plaisait. 70$ plus tard, on avait notre suce gagnante.

Crédit : Caroline Roy
 

Je ne pensais pas que cette suce miraculeuse me donnerait plus de travail. Je croyais que je venais de régler la question, sans penser à ce qui me pendait au bout du nez.

Sous des airs de bébé apaisé, j'avais créé un monstre! Maggie Simpson n'arrive même pas à la cheville ma fille. Ma mini aime tellement sa suce que l'on peut l'entendre téter, même si elle n'est pas dans la pièce d'à côté!

Crédit : giphy.com

Alors qu'elle s'endormait seule, maintenant elle ne trouve plus le sommeil sans suce . La nuit, elle peut se réveiller une douzaine de fois parce qu'elle ne trouve pas sa suce. Je dois aller me lever et lui redonner à chaque fois. Au magasin, à l'épicerie, à la pharmacie, je suis la maman qui pousse le carrosse d'une main et tient la suce de l'autre! #MultiTask

J'ai souhaité, prié, qu'elle trouve son pouce. Je me disais qu'ainsi, je ne serais plus réveillée à toutes les heures de la nuit; un pouce ça ne se perd pas, t'sais. J'ai tenté de lui montrer comment faire, mais sans succès. 

Autant je suis heureuse de la rapidité avec laquelle la suce peut apaiser ma fille, autant je déteste devoir en dépendre. Reste qu'au bout du compte, l'important, c'est que ma p'tite boule soit heureuse et se sente bien. Tant pis si ça veut dire que je dois faire des intervalles entre mon lit et sa couchette toute la nuit.

Quel genre d'impact la suce a-t-elle eu sur vos bébés?
 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES