Ma petite dernière est rousse. Avec sa chevelure flamboyante, elle attire les regards à chaque sortie. Lorsque je sors seule avec elle, on me demande fréquemment si mon chum est roux. Chaque fois, je ris un peu et je réponds non. Vraiment pas, même. Ensuite, s’enchaîne le classique « Qui est roux dans ta famille? », qu’on nous sert aussi lorsque nous arrivons en famille et sincèrement, je n’en ai aucune idée. Même chose du côté de mon chum, c’est un mystère que nous n’avons pas résolu. Bien des gens semblent plus déterminés que nous à le résoudre, en fait.

Considérant que c’est une question génétique, un gène récessif comme c’est le cas des beaux yeux bleus de Jules, tout ce que nous savons c’est que quelque part dans notre arbre généalogique, chacun de notre côté, nous avons une personne qui nous l’a transmis.

Les grands-mères ont ressorti leurs albums photos et nos racines sont savamment étudiées. Reste qu’on va se le dire, des photos en noir et blanc, ce n’est pas ce qui est le plus facile pour chercher une couleur de cheveux.

Avoir un enfant roux quand les parents ne le sont pas
Difficile de différencier le roux du brun rendu là!
Crédit: Emilie Cardin

Je ne peux pas m’empêcher de me dire que c’est un peu trop. C’est toujours bien juste des cheveux! J'ai l'impression que ça s'apparente à une recherche d'un coupable. Oui, nos cheveux noirs et bruns ont engendré une rouquine, et après? Oui, sa couleur pourrait changer, tout comme elle pourrait rester la même. J’ai été la première surprise lorsque ses cheveux ont laissé voir leur rousseur! Ma fille est tout de même tellement plus que ça, un bagage génétique complet t’sais! Comme moi, comme mon chum, comme tout le monde.

Les réactions des gens me rappellent encore à quel point la rousseur surprend et est catégorisée à part. Ayant moi-même été la risée dans la cour d’école, je ne peux pas m’empêcher de craindre les railleries qui pourraient suivre. Et quand j’en parle, pour me rassurer on me lance à la blague « Tu sais, au moins, ce n’est pas un garçon ».

Avoir un enfant roux quand les parents ne le sont pas
Dans le genre vraiment hilarant. Ou pas.
Crédit : Giphy

Eh bo-boy, c’est vrai ça hein, que les roux c’est "pire" que les rousses. Ça montre à quel point il y a du chemin à faire! Et ça, c'est sans compter les jokes sur la paternité (c'est ordinaire comme commentaires, en passant).

Vos enfants ont-ils des caractéristiques qui les font sortir du lot?

Page d'accueil