Fiston a les cheveux longs... Et alors?

Crédit photo: Amélie Bilodeau

Lors de nos sorties en public, je reçois souvent de gentils compliments concernant bébé : « Votre fille est trop mignonne! », « Adorable cette petite puce! » ou même pire « Votre petite sœur est à croquer! »… Un seul hic : mon enfant (oui, c’est bien le mien!) n’est pas une fille, mais bien un petit garçon aux cheveux longs.
 
Le p’tit a beaucoup de cheveux, et ce, depuis sa naissance. Une belle touffe noire qui, au gré des mois, transige vers le blond au grand bonheur de papa! Malgré les nombreuses remarques de nos proches, nous n'avons jamais fait couper ses cheveux. Nous n'en avons même jamais vu la nécessité.

Au bout d’une année, de belles bouclettes lui tombent sur les oreilles (et dans les yeux). Pour mon homme, c’est catégorique : Nous ne lui ferons pas couper les cheveux tant et aussi longtemps qu’il ne le demandera pas, point final! On risque donc d’attendre un bon bout de temps…

                  

Crédit : Imgflip

 
Qu’il soit habillé en brun de la tête aux pieds, qu’il ait à la main son unique suce rose et bleue, ou même que j’OSE lui faire porter un kit couleur corail, mon fils se fait immanquablement prendre pour une fille! Et pourtant, ce n’est pas nouveau cette mode!

Je ne comprends toujours pas que certains stéréotypes soient encore aussi encrés au sein de notre société, malgré tout ce qu'on peut voir à travers les réseaux sociaux. Habituellement je ne réplique presque jamais, j’ai arrêté de le faire à force de me répéter. Je souris, je remercie et continue mon chemin. Il va sans dire que je me garde le plaisir des man buns pour la maison, on viendrait me dire que je fais par exprès!
 
Chaque génération compte son sex-symbol chevelu : en passant par Mick Jagger dans les années soixante, Jon Bon Jovi en 1980 et même le beau Jared Leto lors des dernières années (avant son changement trop drastique de coupe. Huhu). Sans compter les nombreux héros de nos films de jeunesse, tels Tarzan ou la Bête, qui arboraient une crinière sans pourtant être questionnés sur leur genre et leur virilité. Pourquoi ne pourrais-je donc pas laisser mon fils (et sa chevelure) faire fondre le cœur d’une petite amie de la garderie, comme beaucoup de prédécesseurs avant lui ont fait fondre le vôtre, mesdames?
 
                          

R.I.P. chevelure parfaite...
Crédit : Jared Leto/Twitter

Bien sûr, des cheveux longs demandent un peu plus d’entretien, surtout depuis que le p’tit a décidé de manger comme un grand. Par chance, quelques produits capillaires existent afin de nous donner un petit coup de main en plus de sauver quelques larmes à bébé (par exemple les merveilleux produits made in Québec dont Véronique a parlé dans son billet). Dans mon cas, je trouve que le jeu en vaut grandement la chandelle, parce qu’un petit garçon aux cheveux longs ça fait fondre mon cœur à moi!
 
Vous est-il arrivé une anecdote concernant la coupe de cheveux de bébé?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES