Dieu sait que j’en ai lu des livres à propos de mon enfant : sur l’allaitement, sur le sommeil, sur l’alimentation… sur TOUT-E! Quand je dis aux gens que j’ai lu mon Mieux vivre d’une couverture à l’autre, on me regarde comme si j’étais débarquée d’une autre planète. Probablement la planète trying too hard! On réalise vite qu’on ne se prépare pas à être parent comme on se prépare à un examen de fin de session. Connaître le livre par cœur ne vous donnera pas de meilleures notes.
 
C’est pourquoi j’ai sauté de joie en voyant passer sur mon fil d’actualité un livre… qui propose de ne pas lire de livres!
 


Crédit : Lecteurs.com

 
L’idée paraît un brin absurde, j’en conviens. Pourtant, j’aime bien l’approche empruntée par l’auteure Guillemette Faure dans « Le meilleur pour mon enfant » : elle a consulté non seulement des experts… mais aussi des parents! Elle aborde beaucoup de sujets d’actualité, qui soulèvent les débats les plus animés dans les groupes de mamans, dont les écrans, les princesses et les parents surprotecteurs.
 
Le but est de déconstruire les idées reçues. Du genre : en pensant aider son enfant à tout faire dans la vie, peut-être qu’on ne l’aide pas vraiment? Le laisser se débrouiller par lui-même (dans les limites du raisonnable, on s’entend!) serait beaucoup plus formateur. Arrêtons alors de croire que l’autonomisation équivaut à la négligence!



Crédit : Patrick/Flickr

 
J’aime aussi l’aspect déculpabilisant et rigolo de l’ouvrage. Pas besoin d’avoir lu le dernier livre à la mode côté pédopsychologie pour être un bon parent. Nous sommes imparfaits, assumons-le, et une fois que ce sera fait, continuons de faire de notre mieux. That’s it, that’s all.
 
Êtes-vous ce parent qui lit trop de livres d’éducation?
 
Pour le trouver en librairie ou en bibliothèque :
 
Le meilleur pour mon enfant : la méthode des parents qui ne lisent pas les livres d’éducation
Texte : Guillemette Faure
Les Arènes, mai 2015.

Page d'accueil