Dans la vie, surtout comme parent, avoir le luxe de profiter de moments de détente en tête-à-tête avec soi-même fait le plus grand bien. Ces moments permettent surtout de survivre à tout le reste. Voici mes moments préférés de « solitude ».

Boire mon café chaud, au réveil.

Mettre mon alarme 15 minutes avant celle du petit pour préparer mon café et en prendre quelques gorgées tranquille, écrasée sur le sofa, ça me met de bonne humeur. J'ai le temps de visualiser la journée qui commence, tout ce que j'aurai à accomplir jusqu'à ce que le soleil se couche, entre autres. Si en prime je n'ai pas besoin de répéter 10 fois pour que fiston se lève, c'est bien. S'il est tout sourire au réveil, c'est encore mieux.

Prendre ma douche sans me faire déranger.

L'heure de la douche est arrivée. Que dis-je, les 10 minutes à tourner les coins ronds en espérant que la porte de la salle de bain reste fermée et qu'aucun cri ou pleur ne provienne de l'extérieur de la pièce. Si papa est dans la maison, c'est un 15 minutes de tranquillité (je me gâte, t'sais!) où je voudrais juste ne penser à rien, profiter de l'eau chaude et de la sensation de bien-être que ça me procure. Bon, mon hamster interne est déjà en train de me dire que j'ai oublié de sortir quelque chose pour le souper, mais je suis calme et zen... autant ne pas y penser tout de suite.

Crédit : reactiongifs

Trajet en voiture pour aller au boulot.

Me rendre au travail me prend environ 45 minutes, matin et soir. J'apprécie ce seul moment de ma journée où je suis vraiment seule, où je peux chanter à tue-tête et danser sur mon siège en conduisant (hum hum). Ou encore être en réflexion (mais quand même attentive à la route) sur un sujet qui me tracasse. Le soir j'ai hâte d'arriver à la maison pour voir fiston, mais je m'accorde ce temps de solitude (en fait je n'ai pas le choix) avant la folle routine du souper/bain/dodo.

La sieste d'après-midi, la fin de semaine.

Je n'y ai pas droit la semaine à cause du travail, mais la fin de semaine, j'avoue attendre avec impatience le moment de la sieste. Celle qui va durer 2 ou même 3 heures, sans les 1001 raisons pour se relever. J'aime ce moment, surtout quand toute la famille est debout depuis 5 h 30.

Rares sont les fois où je ne fais rien durant ce temps. J'essaie parfois de dormir un peu (habituellement sans grand succès), mais je me relève systématiquement pour plier du linge sans que quelqu'un ne saute dans la pile pour ensuite se promener avec mes bobettes sur la tête. Ou aller faire l'épicerie seule en laissant papa en charge de la maisonnée. Quoi de plus relaxant pour l'âme d'une mère que d'arpenter les rangées du supermarché sans se presser? Le summum, t'sais.



Crédit : Julie Rochon
Passer du temps sur Facebook.

Je suis accro à mon cellulaire, je l'avoue. J'ai cessé de cacher le fait que je vais sur Facebook à coup de 30 secondes à 1 minute quand fiston a le dos tourné. Ou que mon chum sort partir le barbecue. C'est le moyen que j'ai trouvé de décrocher, qui me fait me sentir proche de mes amis et de ma famille, que je ne vois pas assez souvent.

Il n'y a pas de recette miracle pour être une bonne maman, attentive et aimante pour sa famille. Mais un petit moment de répit chaque jour permet de recharger ses batteries et de remonter un peu le niveau de patience pour survivre à nos folles journées.

Quel est votre moment de solitude préféré depuis que vous êtes parent?

Page d'accueil