Pendant que Kim Kardash’ récompensait ses followers avec une photo de sa craque infiniment infinie, j’apprivoisais mes nouveaux monticules de baseball. La petite colline discrète, mais qui peut quand même mener au coup de circuit.

Ma poitrine a eu une année en dent de scie. J’ai fait le ménage de mon tiroir à brassières plus souvent que mon armoire à Tupperware. Ils ont pris de l’ampleur en même temps que ma bedaine et auraient pu doubler ceux de Pamela Anderson dans Baywatch. Intouchables, je les ai eus dans le front, à panneaux pour un easy access de ce bar laitier infini, pour finalement se vider complètement, maternels et réconfortants. 

Le bar laitier a fermé, mais les p’tites molles sont toujours disponibles. Ouais. La crème glacée dure n’a jamais repogné. Finito. Pourquoi? Je ne sais pas trop. 

Quel bel été free the nipple j’ai eu! La camisole sideboob était bien tendance, en plus, cette saison. Était-ce parce que, finalement, on a toutes compris en même temps que la p’tite brise de fin de soirée qui vient te flatter le décolleté, c’est un grand sentiment de liberté? J’ai toujours trouvé qu’une petite poitrine devait être plus facile à habiller. Ça te permet de te la jouer J-Lo style sans être vulgaire, de pouvoir avoir un V qui se termine en haut du nombril.

Une fois assumée, je me suis laissée aller. Je l’ai même immortalisé avec ma robe de mariée. Fuck off, j’ai fait mon coming out de « pu de boules » devant famille et amis! Je regardais les photos et, oui, par moments, on voit un peu le galbe de mes seins, et certainement que plusieurs ont dû en voir plus. Je m’en fous. J'ai quand même fait du taureau mécanique, t'sais.

La p'tite molle de noces.
Crédit : Valérie-la-meilleure-photographe-au-monde-Poulin

Comment se fait-il? Je me le demande.

Est-ce que ma poitrine est devenue autre chose à mes yeux qu’un objet de séduction? J’ai mis celle du désir de côté pour la laisser être vitale. Réconforter et nourrir. Est-ce parce que maintenant, j’ai suffisamment confiance en la femme que je suis pour ne plus avoir à m’y fier?  

La « pas de top » par excellence, Miley Cyrus, a eu des propos forts intéressants sur sa poitrine peu volumineuse. Notamment que ça force ainsi ton interlocuteur à te regarder dans les yeux, que ça facilite la discussion, mais que ça met quand même Paul McCartney mal à l'aise.

Et son père, Billy-Achy-Breaky-Heart, il en pense quoi? Il la préfère pas de chandail et gentille, plutôt qu'habillée et pas fine. J'ai trouvé ça beau.
 

Crédit : Jimmy Kimmel Live/YouTube

Comment est votre relation avec vos nouvelles p'tites molles?

 

Page d'accueil