Ma maman est l’une des personnes les plus gentilles que je connaisse. Je suis biaisée, évidemment! Elle est née au Sénégal et elle a été élevée avec la notion qu’il faut un village pour élever un enfant. Parfait, j’adhère totalement à ce concept, surtout que je suis une maman soloparentale.
 
Avant d’écrire ce texte, je me disais que ce que ma maman faisait avait des spécificités propres à son éducation, puis en parlant avec d’autres, je me suis rendu compte qu’elle agissait en maman, tout simplement!
 
Voici donc 5 raisons particulières qui font que je chéris et que j’apprécie ma maman.
 
1. Donner du soutien à sa fille pendant 6 mois, après l’accouchement.
Ma mère est à la retraite et habite de l’autre côté de l’Atlantique. Elle m’avait dit qu’elle viendrait m’aider si je le désirais, comme elle l’avait fait pour ma sœur (qui, elle, a un conjoint). Je lui ai demandé combien de temps. Elle a dit un mois, j’en ai demandé six. Six mois de pur bonheur.
 
2. Faire tous les repas de sa fille durant son séjour à l’hôpital.
Chaque jour que j'ai passé à l’hôpital, je n’ai mangé que les repas faits par maman. J’avais même le droit de choisir mes desserts! 
 
3. Faire des massages à sa petite fille.
Il est reconnu que les massages sont bons pour les enfants. Durant les 6 mois où ma maman est restée avec  moi, elle a massé sa petite-fille avec amour, comme on le fait au pays. Ç'a été un des meilleurs moyens pour amener ma petite au sommeil.
 
4. Rapporter des friandises à sa gourmande de fille.
Si vous n’êtes pas nés au Québec, il y a de grandes chances que votre famille ou amis vous ramènent des petits trucs qui vous manquent de votre terre natale lorsqu'ils viennent vous voir en visite. La dernière fois que maman est venue, la moitié de sa valise était remplie de friandises. Je n’ai pas tout mangé, j’ai partagé… un peu.
 

Crédit : Diva Virginie

5. Faire des couvertures personnalisées pour sa petite fille.
Comme j’ai raté mon cours de couture et que maman est douée, elle m'a gentiment offert des couvertures qu’elle a tricotées. En plus, elles sont personnalisées avec le prénom de l’héritière. Ma contribution a été de choisir la laine et le tissu, ha!
  
J’adore me faire dorloter par ma maman, et comme je ne la vois pas souvent, j’en profite. Mais elle est tellement égoïste (ha!) que lorsque je lui ai demandé de venir habiter au Québec, elle a refusé parce qu'elle trouve qu'il fait trop froid.

Je blague, je l'adore et elle est tout sauf égoïste, évidemment!
 
Je suis immensément reconnaissante envers ma maman. Vous laissez-vous dorloter par vos parents, même si vous êtes parents vous-mêmes?

Page d'accueil