Plus jeune, je n’ai jamais eu d’argent de poche. Ma mère me disait que je n’avais qu’à demander si je voulais quelque chose et elle me le donnerait. Évidemment, elle me le donnerait si cela entrait dans sa grille de paramètres. Et je peux vous assurer que sa grille et la mienne étaient fort différentes. Je l’avoue, j’ai utilisé beaucoup de stratagèmes et j’ai été très créative pour recevoir des fonds!
 
L’héritière a seulement deux ans, et je pense déjà à la façon dont je vais lui parler d’argent de poche. Il n’est jamais trop tôt, pourvu que l’on s’adapte à l’âge de l’enfant.
 
1. Argent de poche et tâches ménagères ne font pas bon ménage.
Je refuse d’associer l’argent de poche aux tâches ménagères. J’ai souvent vu que certains enfants pouvaient être récompensés pour réaliser des tâches aussi banales que faire leur lit ou débarrasser la table ou ranger leur chambre. J’ai même vu une experte le recommander aussi. Personnellement, je suis contre. Ma chérie, tu habites la maison, je m’attends à ce que tu participes à la vie de la maison (cela s’entend pour les tâches routinières évidemment).
 
2. Quand commencer à donner de l’argent de poche?
Je ne sais pas encore à quel âge je vais commencer à donner de l’argent, mais probablement quand la petite souris va passer (ok, la fée des dents!!!). C’est sûr que l’héritière n’aura pas 100 $ par semaine, mais je vais m’assurer qu’elle ait un peu sous et qu’elle sache que l’argent ne vient pas magiquement du guichet automatique.

3. Éduquer et pratiquer avec son propre argent.
Je veux que l’héritière, avant de se lancer dans la vie, connaisse et pratique la base de l'organisation des finances personnelles. Comment peut-elle maîtriser les bases si elle ne s’exerce pas? Je pense que si elle pratique dès son plus jeune âge, elle développera des automatismes qui l’aideront plus tard.

Je préfère qu’elle fasse des erreurs, si elle en fait, dans un environnement plus favorable, quand je serai là pour la sortir du pétrin. Combien de personnes peuvent se vanter d’avoir eu une éducation financière? Pas moi, et j’aurais aimé en connaître plus, plus jeune. Avoir eu une meilleure maîtrise de mes finances personnelles, j'aurais certainement pris différentes décisions, notamment en terme d’investissement.

 Crédit : Miki Yoshihito

 

Donnez-vous de l’argent de poche à vos enfants? À quel âge avez-vous commencé à leur en donner?
 

Page d'accueil