La maternité : attentes et réalité

Crédit photo: Mordue de la photographie La maternité : attentes et réalité

Lorsque l'on veut tomber enceinte, nous avons des milliers d'aspirations. Nous voyons le positif et pensons aux meilleurs moments que nous allons vivre. 

Avant d'être enceinte, je croyais avoir un petit bébé parfait, j'espérais un petit garçon en premier et une fille en deuxième. Je croyais pouvoir terminer ma maîtrise durant mon congé de maternité, lire des livres, voir mes amies et me remettre en forme. Je voulais voyager avec mes bébés, les habiller de la plus belle façon possible et je voulais qu'ils sentent toujours bon. Je croyais que j'aurais le temps d'avoir une maison toujours propre, des repas santé tous les soirs et préparer toutes les purées de mes bébés, bio off course. Je voulais être une maman exemplaire ni trop mère poule ni trop sévère ni trop zen. Juste une maman parfaite.

Je voulais créer une routine à mes bébés, sans m'empêcher de sortir. Je voulais les amener partout avec moi, leur faire découvrir le monde et développer une bonne capacité d'adaptation. Je voulais faire du portage, mais pas de cododo. Je voulais faire des siestes collés, mais que mes bébés s'endorment seuls. 

Je voulais avoir une belle vie de couple, faire l'amour aussi souvent qu'avant et faire des sorties. Entretenir la passion et devenir la plus belle famille au monde. 

Puis, un jour, je suis devenue la maman de 4 enfants. La  maman imparfaite qui a compris que c'était impossible de faire tout ça. J'ai eu un garçon et trois filles, je n'ai pas terminé ma maîtrise et je n'ai toujours pas devancé mon retour au boulot. J'ai voyagé une fois avec mon garçon et aucune fois avec mes filles. J'ai lu plusieurs livres comme le Mieux vivre et des livres de recettes de purées! Je fais à l'occasion mes purées, en utilisant les fruits, légumes et protéines en spéciale. Mes bébés sentent parfois le vomi et ont des pyjamas tachés à cause des régurgitations. 

J'ai créé une belle routine pour mes enfants, mais aussi pour avoir un bel équilibre familial. Je ne sors pas souvent, car je crois que c'est très compliqué, que c'est beaucoup d'organisation et une source de stress inutile. Je ne fais pas de sieste collé, mais je fais souvent la sieste d'après-midi seule dans mon lit, lorsque c'est possible. C'est beaucoup plus réparateur de cette façon. 

Mon couple est plus fort que jamais, mais nous nous oublions souvent. 

Je croyais avoir 1 bébé à la fois, mais j'en ai eu 1, puis 3. Je croyais avoir une deuxième grossesse de plus de 37 semaines, mais elle s'est terminée à 29. Je croyais avoir du temps pour moi, mais je n'en ai pas eu. Malgré tout ça, je crois qu'on a créé notre propre équilibre et notre propre famille imparfaite.

Qu'est-ce qui était différent entre vos attentes face à la parentalité et la réalité?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES