Un « mange-maladie » pour guérir tous les bobos!

Crédit photo: Valerie Poulin Un « mange-maladie » pour guérir tous les bobos!

Un bisou de sa maman, un câlin de son papa ça guérit tout, non? Enfin, ça guérit presque tous les petits bobos du quotidien! Ici, nous avons la chance d'avoir reçu un cadeau incroyable de notre fabrique préférée de poupées en chiffon, Raplapla, pour nous aider à nous occuper des petits soucis de nos enfants.

Nous avons notre propre « mange-maladie », juste pour nous! 

Parce qu'on fait rarement les choses à moitié ici, on a même construit une maison pour notre petite bête aidante.
Crédit : Valerie Poulin

Érica, maman des Raplapla, a eu l'idée quand une amie commune, Anne de La Fée Raille, lui a parlé de leur « mange-maladie » baptisé Microbe et qui réside dans la pharmacie de la salle de bain. Microbe sort seulement quand un membre dans leur famille est malade. Cette personne a alors le droit de dormir avec Microbe, qui passera la nuit à travailler fort pour combattre, eh oui, les microbes! 

Mme Raplapla a donc emprunté l'idée pour créer un prototype de « mange-maladie », qu'elle garde chez elle avec le modèle final, pour réconforter ses enfants quand ils ont un petit bobo ou qu'ils ont attrapé un petit virus. Tous deux vivent dans le salon et, comme Microbe, sortent seulement au besoin!

Elle aimait tellement l'idée qu'elle a décidé d'en offrir à ses amis pour Noël, mais peut-être qu'avec un peu de pression de votre part (t'sais veut dire...), son modèle de « mange-maladie » pourrait se retrouver parmi sa collection bien garnie de petites créatures, toutes aussi jolies que pratiques!

Ceci dit, l'idée du « mange-maladie » peut prendre plusieurs formes, comme j'ai pu le constater à l'aide de mes collègues TPL Moms! 

Milann, le fils de Véronique, possède un toutou lézard — un Manimo — qui est lesté, disons-le comme ça. Comme Milann fait de l'anxieté la nuit, ses parents déposent son lézard sur son ventre et le poids et la présence de son lézard le réconfortent beaucoup. Le poids du Manimo, adaptable selon vos besoins, donne l'impression à l'enfant d'être accompagné et l'aide à se calmer.
 


Monsieur Milann avec son ami le lézard qui l'aide à dormir la nuit.
Crédit : Véronique Piquette
 

Andréanne et sa petite famille n'ont non pas un mais bien deux Béké-bobos, une autre produit québécois d'ailleurs! Le rose, ou l'ourson froid, réside dans le congélateur et est utilisé pour les brûlures, les éraflures ou encore les ecchymoses. Le jaune, l'ourson chaud, vit dans le tiroir à médicaments et sert à calmer les maux de ventre, après avoir été réchauffé au micro-onde!
 

Un pour le chaud et l'autre pour le froid : un duo d'enfer pour aider Juliette et Stella.
Crédit : Andréanne M. Lapointe

La pétillante Marie-Pier aide sa fille à s'apaiser à l'aide d'un vieux doudou sorti directement des boules à mites. Malgré son apparence de kangourou, il s'appelle Bibi lapin et il vit avec les autres peluches en attendant le prochain bobo de Simone.

Monsieur Bibi Lapin prêt à aider mademoiselle Simone dans ses grandes blessures.
Crédit : Marie-Pier G.

Notre Emilie n'a pas hésité à mettre la main à la pâte pour créer une courte-pointe magique. Ha! Pas n'importe quelle couverture, nenon, mais bien une couverture avec des pouvoirs de guérison! Une genre de cape magique qui protège de tout. 

Comme vous pouvez le constater, la petite bête mangeuse de malheurs et de blessures peut prendre plusieurs formes, habiter différents environments et être utilisée de différentes manières pour apaiser nos petits! 

Pour les adeptes des mangeurs de maladies, montrez-nous la binette de votre garde-malade!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES