Que celles qui ont un bébé qui porte TOUT à sa bouche lèvent la main. Que celles qui ont des plantes vertes à la maison gardent la main levée. Saviez-vous que toutes les plantes vertes ne sont pas de la salade? En effet, plusieurs plantes d’intérieur peuvent être potentiellement toxiques pour un bébé mangeur de tout-E.

Le centre antipoison du Québec reçoit plusieurs appels par année pour des intoxications dues à des plantes. Rassurez-vous, la plupart des intoxications sont bénignes et causent principalement des irritations de la peau ou des voies respiratoires, mais, dans certains cas plus graves, des vomissements et potentiellement, dans les pires cas, un coma ou même la mort.

Crédit photo: Monatge/Alexandra CM
De gauche à droite: Cerisier de Jérusalem (Solanum pseudocapsicum) : avec ses allures de bonbons brillants, ces fruits ne sont pas très baby friendly et peuvent brûler comme un piment fort. Lys de la paix (Spathiphyllum) : peut irriter les muqueuses et faire enfler les lèvres et la langue. Pothos (Epipremnum aureum) : sa sève peut être irritante pour la peau et les muqueuses. Laurier rose (Nerium oleander) : à proscrire de la maison! Cette plante peut tuer un adulte si ingérée. Croton (Codiaeum) : la sève blanche peut entrainer des brulures et une irritation de la peau ou de la bouche. 

 

Ceci étant dit, ne partez pas en peur en lançant toutes vos plantes par la fenêtre quand il fait -35!

Les plantes d’intérieur apportent également plusieurs bienfaits dans une maison. Voici quelques trucs pour que vos plantes demeurent baby friendly :

  • Placez vos plantes hors de la portée de jeunes enfants.
  • Tentez d'identifier vos plantes d'intérieur. En cas d'accident, vous pourrez mieux guider le centre antipoison ou l'équipe de soin.
  • Assurez-vous que les plantes retombantes ne deviennent pas trop longues. Faites-en des boutures (nouvelle plante gratuite!) et votre plante mère sera plus fournie à la base! Win-Win!
  • Enseignez à votre enfant à ne pas toucher les plantes. I know, plus facile à dire qu'à faire.

 
Crédit photo: Montage/Alexandra CM
Plantes non réputée toxiques, de gauche à droite: Cactus de noël (Schlumbergera), Orchidée (phalaenopsis), plante araignée (Chlorophytum comosum), Pépéromia(Peperomia obtusifolia), Crassula (Crassula ovata).
 

Quoi faire en cas de bébé-a-mangé-la-plante-verte?
Enlevez la plante de la bouche de l'enfant et conservez-la. Elle pourrait être utile pour identification en cas d'intoxications. Restez attentif à son état général. Ne tentez pas de faire vomir votre enfant. Téléphonez à info-santé (811) ou au centre antipoison (1 800 463-5060) sans attendre de symptômes. Heureusement, dans la plupart des cas, il faut ingérer une bonne quantité pour avoir des symptômes désagréables. Mais nous ne sommes jamais trop prudents. 

Pour plus d’informations, ce feuillet du centre antipoison du Québec donne une liste (non exhaustive) des plantes d’intérieur et d’extérieur toxique et non toxique.

Comment dealez-vous votre passion des plantes et vos jeunes enfants?

Page d'accueil