J’ignore si c’est moi qui n’a pas été assez attentive en biologie au secondaire, mais je suis convaincue que je n’avais jamais entendu le mot « périnée » avant ma première grossesse. #WhatDeKessé

J’ai d’ailleurs fait le test récemment. En pleine soirée de filles, autour d’un verre de vin, j’ai parlé de mon périnée. Vous auriez dû leur voir la tête! Visiblement, le plancher pelvien est mal-aimé et l'un des grands méconnus du corps humain!

Comme ce n’est pas non plus dans les cours prénataux du CLSC que j’en ai entendu parler, je crois que mon récit pourra en intéresser plus d’une. Je ne prétends en rien être une spécialiste en la matière, je vous raconte simplement mon récit personnel afin de semer une graine dans votre esprit et vous éviter des surprises!

Quand j’ai su que j’étais enceinte et que tout allait bien, jai décidé de faire du yoga pré-natal. C’est donc ma professeure de yoga qui a prononcé ce mot qui a alors résonné en moi! Ce qui déchire = le périnée! Ce que l’enfant traverse = le périnée! Ce qui retient les organes internes = le périnée! Le plancher de ton corps = le périnée! Ce qui aide à retrouver une vie sexuelle après l’accouchement…#VousAvezComprisLeConcept

C’est à ce moment précis que j’ai pleinement pris conscience de l’importance de mon périnée et que j’ai décidé que je prendrais soin de ce dernier! Il n’en fallait pas plus pour me convaincre.


Crédit : Université Médicale Virtuelle Francophone

C’est un ensemble de muscles, ligaments et membranes, donc une fois qu’on sait où il se trouve, on peut le renforcer, le contrôler, le sentir. Je crois qu’un encadrement en yoga, en physio ou autre est de mise pour quelqu’un qui part de zéro en la matière.

Mon accouchement s’est bien déroulé et j’ai mis en pratique ce que je savais sur mon périnée afin de limiter les dégâts et la douleur. Je le visualisais comme une fleur qu'il fallait relâcher pour donner la vie. #QuétaineJeSais En post-partum, j’ai poursuivi le yoga. Et c’est là que j’ai eu la confirmation d’un flagrant manque d’éducation en ce qui a trait au périnée.

La prof de yoga nous faisait faire un exercice très simple de contraction et de respiration. Elle a rapidement constaté que je n’y arrivais pas. Mon périnée décrochait tout seul. Elle m’a alors posé une toute petite question : « Tes pipis vont bien? » et c’est là que j’ai compris que les petites gouttes retardataires que j’avais constaté depuis l’accouchement n’avaient rien de normales.
 

TTTTT
Crédit : wolfwaffles/ Giphy

 
Deux jours après, j’étais avec une physiothérapeute en train de faire mon évaluation périnéale. Je souffrais d’une petite faiblesse, rien de majeur, mais un trouble fréquent qui nécessitait quelques séances de rééducation et plusieurs exercices à la maison. Noter ici que ça existe des physiothérapeutes qui se spécialisent en rééducation périnéale. #JamaisTropTardPourLeSavoir

J’avais pris conscience de mon problème, mais comme personne ne m’avait parlé de cette possibilité et encore moins du fait qu’il y avait des traitements pour cela, je vivais dans le déni. Ce retard au niveau de l’éducation des femmes au sujet du bien-être périnéal et de l’encadrement offert en post-partum est problématique dans la mesure où c’est souvent à long terme ou encore à la suite de plusieurs grossesses que ça devient vraiment grave.

Ma physio m’a même dit que dans certains pays, un suivi en rééducation périnéale est offert à toutes les femmes après un premier accouchement. Alors que chez nous, j’ai l’impression que le sujet est quelque peu tabou. À mon humble avis, on aurait intérêt à faire du travail préventif chez les futures mamans et à poser les vraies questions (Oui, par vraies questions, je fais ici référence à parler de vos selles, votre urine et votre sexualité) après l’accouchement afin d’aider les femmes et leur permettre de prendre soin de cet ô combien important allié qu’est le périnée!

À go, on s’informe sur le périnée et on pose des questions… Et peut-être qu’on arrivera à changer les choses. Parce qu’ensemble : We Can Do It!
 
Alors, si je vous dis « remise en forme du périnée », qu’est-ce qui vous vient à l’esprit?

Page d'accueil