Trouver son enfant intelligent

Crédit photo: Josiane Stratis Trouver son enfant intelligent

Je me tiens pas trop dans les livres de développement d’enfant. En fait, j’aime pas trop m’attendre à ce que mon enfant soit capable de faire X ou Y à tel âge précis. C’est parce que je sais que mon enfant est en bonne santé et qu’on a le privilège d’avoir un enfant qui n’a aucun retard. C’est pas de notre faute vraiment, nous avons été chanceux sur ce coup-là. 

Chaque jour, mon enfant m’épate par son intelligence. Je dis pas que c’est parce que je m’attendais pas à avoir un enfant brillant, mais il m’épate vraiment par sa capacité à retenir les informations. 

J’ai toujours été fan d’apprendre. Apprendre, ça me fait du bien et ça me permet de me développer comme humain. J’ai passé mon enfance à écouter des documentaires, lire des livres et aller lire des affaires sur Internet. C’est pas spécial, j’avais juste pas trop d’amis!

Je joue souvent à apprendre des trucs à mon garçon. Par exemple, l'été dernier, en sortant du festival Osheaga, prise dans le traffic avec mon gars qui veut jamais dormir,  je lui ai expliqué la gauche et la droite. Il venait d’avoir deux ans. Puis, depuis ce temps, il a vraiment compris le concept (tandis que moi j'ai encore de la misère avec ça) et il sait que nous tournons à gauche pour la maison ou à droite pour le bureau à papa. 

J’ai aussi joué à lui apprendre notre adresse. Ça a pris une semaine. Maintenant, il peut la répéter à tout le monde. Ça me rassure si jamais il se perd. Prochaine étape, mon numéro de téléphone peut-être? Haha. 

Je trouve ça le fun d’avoir un enfant qui aime apprendre. En fait, je trouve ça encore plus cool d’avoir un enfant qui aime apprendre sans que je lui mette une pression inutile sur son dos de bébé. Quand ça va bien, ça va bien, pas besoin de pousser la machine non plus! 

Je me souviendrai toujours d’une personne avec qui je parlais quand j’étais enceinte. Il m’avait dit :
« Ça sert à quoi que tu inscrives ton enfant dans tel truc si tu sais pertinemment qu’il sera jamais le meilleur. » Ça m’avait choquée, mais aussi donné la certitude que pour moi, faire des trucs, ça doit rester le fun. Qu’il faut mettre de l’effort pour réussir, mais aussi respecter ses limites et celles de ses enfants. Je suis contente de m’en être rendu compte quand mon enfant était dans mon ventre. 

Surtout, je suis fière de chaque pas, chaque phrase dite clairement et chacune de ses avancées. Trouver son enfant intelligent, c’est pas le comparer au reste du monde, c’est le comparer à lui-même et lui permettre de s’améliorer de jour en jour, sans stress. Et je reconnais que je sais que mon enfant est en santé et que c'est une chance. 

Est-ce que vous faites de l'apprentissage un jeu, vous aussi?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES