Comment conjuguer fatigue et sexualité

Crédit photo: Marie-Pier G. Comment conjuguer fatigue et sexualité

Depuis les huit derniers mois, mon couple gère deux bébés, un déménagement, des foutues grosses rénos pis de la fatigue. Beaucoup de fatigue. Ce n’est pas des cernes que j’ai en dessous des yeux, c’est des pits de sable joliment bleutés. Notre vie de couple est pas mal inexistante. Notre vie sexuelle est pour ainsi dire théorique. Nous avions besoin de solutions à court terme mettons.
 
Je fais partie de celles qui croient qu’une vie de couple a besoin d’une vie sexuelle épanouie qui convienne aux deux. Si ton sexe n’est pas heureux, ça va être difficile pour toi de l’être à long terme. #mytwocents.
 
J'ai donc des stratégies pour conjuguer ma fatigue et ma vie sexuelle.
 
Stratégie 1 : Utilisation du condom
Pour maximiser le temps de sommeil, il faut diminuer le temps de post-cochonnerie. Donc, en utilisant un condom, je n’ai pas besoin d’aller à la salle de bain pour ramasser/essuyer/éponger les résidus post-coïtal de monsieur. Le wink wink terminé, je replace mes draps pis je dors, that's it.


Crédit : Giphy

 
Stratégie 2 : Faire ça en début de soirée
Dès que les enfants s'endorment, c’est là le temps. Parce que si vous attendez l’heure de votre dodo d’adulte, vous allez vous coucher tard et ça n’aidera pas votre fatigue. Mes enfants se couchent à 19h15, à 20h, je suis de retour à mes activités habituelles aka être effouerrée sur le divan devant l’émission Chirurgie botchée.

Crédit : Giphy

 
Stratégie 3 : La planification
C’est clairement moins romantique que la spontanéité. Mais anyway, dans ma vie de parent, la spontanéité a un peu pris le bord. Dans ma journée semaine, je n’ai pas particulièrement ce que nous pouvons appeler du « temps libre ». Si je veux faire quelque chose qui nécessite plus de 5 minutes, le planifier est la meilleure option pour y arriver.


Crédit : Reactiongifs

 
Donc, dans le meilleur des mondes, mon planning de la soirée pour ne pas être trop fatiguée le lendemain et prendre soin de la sexualité de mon couple est :
 
19h15 – Dodo des enfants.
19h20 – Activité de couple tout nu.
20h00 – Activité personnelle impliquant mon pyjama, mon divan et une émission télé nécessitant 8 neurones (maximum).
21h00 – Dodo
23h à 6h30 – Nombre variable de réveils pour un biberon, une suce, un cauchemar, une doudou égarée, etc.
 
Sérieusement, la spontanéité a toujours sa place. Cependant, avec deux jeunes enfants, c’est plutôt rare que les conditions gagnantes soient réunies naturellement. Parfois, il faut s’aider un peu. Je ne vois pas de mal à cet arrangement. Si ça nous convient et que nous arrivons ainsi à gérer notre fatigue tout en prenant soin de notre vie sexuelle, pourquoi pas?
 
Avez-vous des stratégies pour conjuguer fatigue et sexualité?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES