L'halothérapie : le sel ne fait pas que boucher vos artères!

Crédit photo: Eve-Catherine Champoux

Je suis d'une nature sceptique. J'ai parfois du mal à adhérer à certaines idées sans avoir une pile d'études scientifiques pour les appuyer. Je suis pourtant ouverte d'esprit, prête à accepter qu'il puisse y avoir des choses qu'on ne peut pas toujours expliquer (je me suis déjà fait réaligner les chakras, c'est peu dire!) Alors quand on m'a proposé d'essayer l'halothérapie, j'ai trouvé l'idée amusante. « Tiens, allons sniffer du sel pour voir »!

J'avoue accorder peu de crédit aux lampes de sel. Je vois mal comment un bloc de sel qui brille peut me rendre la vie plus belle. J'avais cependant déjà lu je ne sais plus trop où, qu'en Europe, d'anciennes mines de sel étaient ouvertes au public pour y séjourner quelques heures voire quelques jours, à des fins médicales. Il faut dire que les Européens sont nettement plus avancés que nous en matière de médecine alternative.

Les biens-faits du sel sont connus depuis longtemps outremer. Apparemment, inhaler un air salin aurait des vertus non seulement relaxantes, mais serait également bénéfique pour certaines indispositions chroniques telles que l'asthme, l'emphysème, les allergies, les maladies affectant la région ORL et des problèmes de peau comme l'eczéma, les dermatites et le psoriasis. 

Élite Laser, à Montréal, a récemment ouvert les seules deux chambres au sel de la ville, l'une pour adulte, l'autre spécialement conçue pour les enfants. Leur principe est simple : confortablement s'installer et respirer les vapeurs salines qui émanent de la petite machine dissimulée derrière un mur de briques roses. Une séance dure 45 minutes pour un adulte, 30 minutes pour un enfant. 

Crédit : Eve-Catherine Champoux

Je n'ai pas personnellement essayé la chambre suffisamment longtemps je pense pour en sentir de grands effets. Mais j'avoue que je sentais ma respiration plus profonde, plus relaxante dans les heures qui ont suivies. Mon fils ayant des problèmes de toux récurrents, je me promets également de tenter l'expérience avec lui. Je ne peux pas vous garantir que je ne jurerai dorénavant que par ce traitement (je ne crois pas aux miracles, qu'ils viennent de la médecine, de Dieu ou du sel), mais je suis heureuse de le connaître et de savoir que je peux y avoir recours en cas de besoin. Je pense aussi que les traitements de santé alternatifs gagnent à être connus et essayés. Nous devons toutefois garder notre esprit à la fois ouvert et critique face à eux.

Je vous invite à consulter le site d'Élite Laser pour avoir plus d'informations (en anglais seulement pour l'instant).

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES