Petites réflexions d'une fin de (deuxième!) grossesse

Petites réflexions d'une fin de (deuxième!) grossesse

Quand vous lirez ces lignes, j’aurai finalement mis au monde mon 2e petit héritier (ou héritière!) et cette deuxième grossesse sera déjà chose du passé.

Alors que je l’ai trouvé si longue par moment, cette grossesse a été une source inépuisable de nouvelles expériences et de découvertes. J’étais ce genre de filles qui pensait que parce que j’avais déjà enfanté, la gestation d’un petit humain n’avait plus de secrets pour moi.  Pas besoin de vous dire que j’ai frappé un solide mur dès les premières semaines de cette nouvelle aventure.
Voici quelques-unes des surprises qui m’attendaient au détour.

1 - Les grossesses se suivent, mais ne se ressemblent pas
Je sais, je sais. BIG NEWS!  En fait, tout le monde m’avait prévenue, mais j’ai préféré vivre dans le déni jusqu’à ce que la réalité me rattrape. Dans mon cas, outre les malaises des premiers mois, tout a été différent : les cravings de bouffe, mon niveau d’énergie, mon sommeil, ma relation moins fusionnelle avec le bébé à venir, etc. Au final, je ne pense pas avoir moins apprécié cette grossesse. Je dirais plutôt qu’elle m’a surprise à bien des égards.

2 - Être enceinte en hiver, c’est vraiment d’la marde
Quand j’ai su que bébé n°2 était dû pour début avril, je me trouvais dont chanceuse de vivre une grossesse d’hiver. Je me voyais déjà mixer confort et style avec mes leggings, mes Uggs, mes petites laines et mes chandails lousses.

ERREUR! Je n’ai jamais autant sacré (et sué!) de ma vie. Mettre mes  bottes (même celles qui s’enfilent debout), m’installer dans la voiture, zipper mon manteau, gérer le sac de garderie avec celui du laptop d’un bras et un enfant de deux ans grouillant de l’autre, avec une bedaine toute jammée dans un manteau de maternité pas assez chaud, j’appelle pas ça du confort. Et je ne parle pas de ma peur des trottoirs glacés ou de mon char enterré sous la neige.

Si troisième grossesse il y a, j’essaierai de m’arranger pour accoucher en décembre. #JokePasJoke


Ma face dès que je tentais de m'installer dans la voiture tout en gérant mon sac d'ordi, mes clés et mon terrible two.
Crédit: popkey

3- La peur d’accoucher est toujours présente, juste différente
J’ai toujours été rapide à me faire des scénarios catastrophes dans ma tête. À ma première grossesse, j’avais une peur panique de mourir en accouchant, soit d’un anévrisme d’avoir trop poussé (ben oui toé!) ou d’une hémorragie ou bien de rester paralysée par la péridurale. Rien de tout ça ne s’étant produit, je suis sortie de l’hôpital en me disant qu’à mon prochain accouchement, je saurais à quoi m’attendre et que je ne ressentirais plus cette frayeur.

ERREUR à nouveau! J’ai encore peur, juste pas des mêmes choses. J’ai peur d’avoir mal (maintenant que je sais ce qu’on ressent) et j’ai peur pour le bébé. Sera-t-il en santé? Est-ce que tout ira bien pour lui? Bref, comme quoi même l'expérience ne vient pas toujours au bout de nos peurs. 

4- Sentir le bébé bouger, c’est toujours aussi magique
Même si je l’avais déjà vécu, les premiers mouvements de bébé (et tous ceux qui ont suivi) ont suscité le même émerveillement chez moi qu’à ma première grossesse. Pour moi, il n’y a rien de plus fascinant que de voir mon ventre onduler ou se déformer sous les coups de ce petit être. Je crois que j’en serais à ma dixième grossesse et j’en serais toujours aussi émue.

5- Une deuxième grossesse, c’est (souvent) beaucoup plus zen
Alors que j’étais vraiment by the book pour TOUT lors de ma première, cette grossesse-ci a été beaucoup plus relax à bien des égards. J’ai laissé de côté certaines restrictions alimentaires suggérées par le Mieux-Vivre. Je n’ai pas fait le tour de tous les forums de mamans imaginables dès l’apparition de symptômes que je considérais comme « louches ». Je n’ai pas préparé la chambre du bébé 6 mois à l’avance (elle n’est d’ailleurs toujours pas terminée…). J’ai plutôt appris à me faire confiance, à en prendre et à en laisser et surtout, à être  beaucoup plus zen avec cette aventure qu’est une grossesse. Cette grossesse, elle m’a fait grandir en tant que personne, mais surtout, en tant que maman. Et ça, c’est inestimable.

Comment avez-vous vécu votre deuxième grossesse? Avez-vous eu des surprises?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES