Jouir et péter : deux verbes pas si incompatibles que ça

Crédit photo: GenderArts/Pixabay (Montage: Annie Nonyme) Jouir et péter : deux verbes pas si incompatibles que ça

Il y a quelques années, lors d’un orgasme particulièrement intense, j’ai pété. Oui, oui, avec du bruit pis toute là.
 
ALLÔ.
 
Ça ne m’avait jamais traversé l’esprit que ça pouvait arriver. Sur le moment, ça m’a perturbée un brin. Dans mes cours de FPS au secondaire, personne ne m’en avait parlé, je ne savais pas trop comment réagir dans cette situation. Est-ce que je devais faire comme si rien n’était? Est-ce que je devais m’excuser? Le protocole n’est pas clair dans le cas d’un gaz largué en baisant.
 
D’après mon analyse non scientifique, lors d’un orgasme chez une femme, il y a comme de grosses contractions au niveau du périnée. Pis le périnée, il contrôle mon vagin mais aussi mon anus. Donc, quand j’ai un orgasme, si je veux vraiment en profiter au maximum, je dois laisser la contraction aller à sa guise. Pis, parfois, s’il y a par hasard de l’air qui traîne dans mon backstore, ça se peut que je pète.


Crédit: Giphy

 
Je vous en parle parce que je ne peux pas croire que je suis la seule femme au monde à qui ça arrive. Et si je suis la seule, ben je veux pouvoir contacter les Records Guinness pour avoir ma face dans leur livre et le petit certificat qui va avec. Sérieusement, si jamais cela vous arrive, dites-vous que vous n’êtes pas seule, il y a une fille sur TPL Moms qui vit cette situation de temps en temps.
 
Je le reconnais, ce n’est pas glorieux de péter lors d’un acte sexuel. Ce n’est pas quelque chose de turn on pour la majorité des gens. Cependant, si votre conjoint-e n’est pas en mesure de dealer avec ça, s’il vous fait une face de dégoût profond en courant se désinfecter le pénis au Purell, je trouve ça triste. 

Crédit: Reaction gifs

 
Dans le cadre d’une vie de parent, les occasions de sexualité ne sont pas toujours aussi nombreuses que nous le souhaiterions. Si en plus, nous nous restreignons dans nos orgasmes pour éviter tous risques de pet, il me semble que c’est désagréable. Pis il me semble que « sexualité » et « désagréable » sont deux mots qui s’agencent encore plus mal que « orgasme » et « flatulence ».
 
Je ne vais quand même pas vous demander si vous avez déjà pété lors d’un orgasme. Je vais me garder une p’tite gêne. Mais, étiez-vous au courant que ça pouvait arriver? Est-ce que vos cours de FPS étaient plus complets que les miens?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES