Miracle : Je suis ENFIN enceinte!

Crédit photo: Valérie Longpré

J'ai commencé à écrire sur ce blogue avec l'espoir fou de faire un enfant. Je vous ai parlé de mes inquiétudes, de mes doutes, mais aussi de mes rêves. J'ai écrit des textes légers et quelques fois des textes plus profonds. Derrière chacun de ces mots, en latence, l'envie démesurée de devenir parent. Pis là, le petit pain est en train de lever au four et je m'en vais vous raconter comment j'ai appris que j'étais tombée enceinte.

Le 19 avril dernier, après cinq jours de retard dans mes règles, j'ai fait pipi sur un bâton et, contre toute attente, les fameuses deux petites lignes sont apparues. Je dis « contre toute attente » parce que, le mois précédent, j'avais aussi eu quelques jours de retard et j'avais été ben déçue quand mon vagin s'était mis à saigner. Alors, ce cinq jours de retard, je l'attribuais au stress de fin de session jumelé à l'énervement de la fin du baccalauréat. J'avais bien quelques petits symptômes, mais qui n'a pas déjà eu de symptômes psychosomatiques dans le genre « j'ai mal au cœur » ou « mes seins sont sensibles » tellement le désir d'être enceinte est intense? Donc, après avoir uriné sur le test de grossesse et avoir vu la première ligne se dessiner dans la fenêtre, je m'en allais tout bonnement jeter le test à la poubelle, mais surprise! En remontant ma petite culotte, la deuxième ligne était bel et bien là.

Je ne sais pas comment décrire le sentiment pour lui rendre parfaitement justice. Je dirais que c'est un melting pot d'un peu de tout : de bonheur, d'euphorie, d'angoisse. Ça brasse tout ce qu'il y a à l'intérieur. Ça fait feeler comme lorsque tu attends de monter dans le manège de la Ronde qui te fait le plus peur, mais que tu es game d'embarquer quand même parce que tu sais que ça va être malade. Je me suis regardé dans le miroir et j'ai dit à mon reflet : « tu vas être maman » suivi d'une bonne dizaine de « oh my God ».

Après, j'ai écrit la toute première lettre à la petite crevette qui deviendra mon enfant dans quelques mois : « Aujourd'hui, il n'y a déjà plus rien qui compte plus que ça. Aujourd'hui, je me sens comme une maman lionne qui va tout faire pour protéger son petit. Tu flottes comme une petite crevette dans la mer, et j'ai juste envie de couvrir ma bedaine de mille couvertures pour te garder à l'abri, pour être certaine que tu te rendes à terme. Accroche-toi, mon bébé, on fait un long voyage de neuf mois avant de se rencontrer. »

J'ai aussi beaucoup pleuré. Comment une chose si petite peut déjà prendre toute la place du cœur? Devenir maman est la chose qui me sidère le plus dans la vie, je n'en reviens tout simplement pas. J'en suis maintenant à treize semaines et je suis encore sous le choc. J'aimerais aussi dire un merci tout spécial à V.D. qui m'a aidé à patienter avant l'arrivée de mon amoureux (je serais morte d'une crise cardiaque sans toi).

Je vous parle des annonces de grossesse la prochaine fois, mais en attendant, dites-moi... Quelles ont été vos réactions quand vous avez su que vous étiez enceinte?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES