Le ménage de l'enfer : Quand nettoyer est une véritable obsession

Crédit photo: Chutima Chaochaiya/Shutterstock Le ménage de l'enfer : Quand nettoyer est une véritable obsession

Ah, le maudit ménage! Un casse-tête pour les parents (et les autres), n’est-ce pas? Malheureusement, je n’y échappe pas. Pour moi, c’est un gros problème qui m’empêche de vivre « normalement ». Je suis une malade du ménage : j’ai un trouble obsessif/compulsif (communément appelé TOC) depuis le début de l’âge adulte.
 
Avec trois enfants, deux chiens, et un chum lololol, je pourrais passer ma vie à nettoyer et à désinfecter. Dans les faits, j’y passe une trop grande partie de ma vie. Ceci étant dit, détrompez-vous, ma maison est loin d’être impeccable : aussitôt nettoyée, aussitôt salie. Et ça m’angoisse!
 
On m’a souvent conseillé de lâcher prise. Sérieux, j’aimerais vraiment ça, mais je ne suis pas capable. Si seulement c’était aussi simple. Cette obsession me pourrit la vie. Vous savez, quand vous n’êtes pas capable de dormir s’il y a des jouets qui traînent dans le salon, en bas?
 

Crédit : Jackmac34/Pixabay

On peut dire que je suis chanceuse, j’ai un amoureux qui cuisine très bien. Mais quand il se met à l’œuvre, ça me ronge. Je pense à la cuisine que je vais devoir nettoyer une fois de plus. Je vois la vaisselle qui s’accumule dangereusement. Parfois, je reste derrière lui et je ramasse au fur et à mesure. Laissez-moi vous dire qu’il me trouve un brin fatigante. Le pire, c’est que je ne peux pas lui en vouloir : je me fatigue moi-même.
 
Je suis le genre de fille qui s’empêche d’inviter des gens à la maison si le ménage n’est pas fait. Et lorsque j’invite des gens à la maison, je commence à penser à mon ménage plusieurs jours d’avance. Et là, je ne vous parle pas des visiteurs à l’improviste. #Stress #Lvl1000
 

Crédit : Jarmoluk/Pixabay

J’ai pensé engager une femme ou un homme de ménage. J’en ai parlé souvent à mon chum. Mais ce serait une joie trop éphémère. Sans compter que ça ajouterait, sans doute, un stress à ma vie : faire le ménage avant qu’elle arrive! Faut pas avoir l’air cochon dans la vie hein! #Sarcasm
 
Pourtant, vous auriez dû voir ma chambre quand j’étais adolescente. C’était un méchant bordel. C’est con, mais je m’ennuie de ce bon temps. T’sais, l’époque où je me foutais que la planète entière voit mon désordre infernal.
 
Ce n’est pas compliqué : je me sens prisonnière de mon ménage. J’ai donc pris une résolution 2016 (mieux vaut tard que jamais!) : j’ai décidé de prendre tous les moyens nécessaires pour chasser cette phobie de ma vie. Ce ne sera pas facile, mais je veux y arriver pour moi et pour ma famille qui doit dealer avec mon angoisse.

Après tout, j’ai une vie à vivre et je ne veux pas la passer à torcher. #YOLO

Et vous, quelle place accordez-vous au ménage?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES