« Mes souvenirs d’école » : un album à remplir par votre enfant

Crédit photo: Jacinthe Laporte « Mes souvenirs d’école » : un album à remplir par votre enfant

Je suis la quatrième enfant d’une famille de quatre enfants. Ma sœur aînée a un magnifique album d'elle lorsqu'elle était bébé. Les deux autres en ont un presque aussi beau. Et moi? J’ai mon nombril de bébé séché, collé dans un magazine de maternité et une petite boîte avec mon bracelet d’hôpital et une empreinte de mon tout petit pied. C’est donc sûrement par jalousie qu'aujourd'hui, j’ai une fascination pour les albums souvenirs!
 
Je n’ai pas manqué de remplir un album de bébé pour chacun de mes trois enfants (souvent même deux parce que la place manquait). J’en ai même pour ma mère, pour conserver ses souvenirs de grand-maman, c’est vous dire!

crédit : Jacinthe Laporte

Cette semaine, la compagnie d’Éditions française Auzou (qui a maintenant des bureaux à Montréal), fait paraître un album intitulé « Mes souvenirs d’école » de type scrapbooking à remplir soi-même.

Chouette! Un autre album des années d’école, quelle bonne idée! J’en avais déjà en stock pour mes filles  – de la maternelle au secondaire 5 (ce qu’elles me trouveront lourde!) –, mais celui-là ne remplit pas du tout le même objectif. Il n’est pas destiné aux mamans bricoleuses nostalgiques, mais bien à la petite fille que j’étais alors que je compilais ma vie dans des cahiers.

Crédit : Jacinthe Laporte

Avec « Mes souvenirs d’école », l’auteure-jeunesse bien connue Lucie Papineau adresse directement les questions aux enfants et ne couvre non-pas toute la scolarité, mais bien leur année scolaire en court. « Après l’école, je fais mes devoirs à quelle heure? Ça me prend combien de temps? » ou dans une autre section « Quelle est ta chanson de Noël préférée? » Coup de cœur pour l’artiste québécoise Nathalie Taylor qui illustre magnifiquement bien les 64 pages attrayantes. Le cahier est beau et semble facile à remplir. Je connais un tas d’enfants de mon acabit qui adoreront cela.

Crédit : Jacinthe Laporte

On y trouve une section sur MOI, une sur Ma famille, Mon école, Mes amis et puis l’album se divise en saisons : automne, hiver, printemps et été avec des pochettes pour les photos et babioles que les petits affectionnent tant. On a même pris la peine d’inclure des papiers calques pour protéger les photos ou bricolages à coller. L’album est unisexe (rare de nos jours!) et est si joli, qu’il sera emballé pour offrir à mon loquace neveu de 10 ans. L'avantage indéniable de ce type de livres, c'est qu'il est ainsi possible de  « déléguer » la compilation des souvenirs directement à nos chérubins. Avec ça en mains, vous n'entendrez jamais un « mais pourquoi, Maman, je n'ai pas d'albums souvenirs, moiiiiiii? » 

Crédit : Jacinthe Laporte

Petits bémols :
Je trouve que le format est un peu trop grand (10.5 x 13 pouces) et difficile à manipuler.  Lorsqu’il est ouvert, il dépasse la table (c’est près de 35 cm de largeur x 2). Les petits devront écrire très gros pour combler les lignes. Un format plus scolaire m’aurait semblé préférable, mais bon, c’est peut-être une déformation professionnelle d’éditrice… Le prix de 24,95 $ me semble honnête pour une publication faite au Québec (ça coûte cher à produire, des livres de couleurs, illustrés, cartonnés!), mais je pense que j’aurais été plus encline de le payer pour un album qui regroupe tout le primaire et que l’enfant puisse remplir rétroactivement au moment où il le reçoit et le compléter d’une année à l’autre. (Just sayin…)

Crédit : Jacinthe Laporte

La publication dit s’adresser à des 5 à 10 ans. À 5 ans, ils auront besoin d’aide et il est vrai que le look enfantin plaira peut-être moins aux 5e-6e année : « t'sais, c’est bébé! » Mais moi, les dessins de Nathalie Taylor, je les afficherais sur mes murs!
 
Album « Mes souvenirs d’école » de Lucie Papineau et Nathalie Taylor aux Éditions Auzou. 24.95$

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES