Mon rituel de Noël ou comment inculquer de belles valeurs à mon enfant

Crédit photo: candice_rose/Pixabay Mon rituel de Noël ou comment inculquer de belles valeurs à mon enfant

J’ai grandi avec une maman très croyante. Nous avions l’habitude de prier chaque dimanche en allumant une nouvelle bougie de la couronne de l’Avent. Aujourd’hui, je ne suis plus catholique (et le père du petit est bouddhiste!), mais je ne veux pas que Noël soit uniquement synonyme de cadeaux.

J'aimerais aussi en profiter pour que mon fils grandisse avec des traditions familiales qui témoignent de nos valeurs. Les dimanches précédant Noël, nous avons donc des activités durant lesquelles nous soulignons des vertus qui nous tiennent à cœur. À la fin de l’activité familiale, on allume une bougie. Je vous présente donc notre propre couronne de l’Avent, en mode #SlowToute  pour faire patienter les enfants avant le grand jour… tout en leur inculquant les valeurs qui nous sont chères.
 

Crédit : Hans / Pixabay

 
4 dimanches avant Noël – gratitude et générosité (en décorant)
À la maison, un mois avant Noël, nous décorons la maison dans une ambiance de générosité et de gratitude. Que ce soit en fabriquant des bricolages de Noël ou en ornant le sapin, nous en profitons pour jouer au jeu de la gentillesse. Chacun notre tour, sans pression, nous faisons un retour sur notre année. Nous tentons de dire une chose gentille sur chacun d’entre nous. Nous remercions les autres pour des choses s’étant produites cette année. Du type : merci à cousin Gabriel et cousine Clara de nous avoir accueillis pour passer l’Halloween, c’était trop cool d’être en gang!


Crédit : Giphy

 

3 dimanches avant Noël – solidarité et engagement (en faisant le ménage)
La suite logique de la gratitude, c’est de donner au suivant. Pour pas que ce soit plate, nous écoutons de la musique de Noël et chantons à tue-tête. En famille, nous faisons le grand ménage. Tout ce qui n’est pas assez utilisé sera donné. Nous rassemblons des sacs de livres, jouets et vêtements qui seront offerts à ceux et celles qui en ont plus besoin que nous. On va porter tout cela, ensemble et en profitons pour expliquer au petit qu’il faut être solidaires des gens qui ont moins reçu, surtout en ces temps de fêtes.
 
2 dimanches avant Noël – justice et paix (en écrivant au père Noël)
La lettre au père Noël est un moment très attendu! Nous faisons alors une introspection pour tenter de nous améliorer. Je pourrais, par exemple, dire à mon petit : Je suis désolée, des fois c’est vrai que je ne suis pas très patiente le matin et c’est pas juste pour toi. Je vais essayer de m’améliorer.


Crédit : Giphy

 

Le dimanche précédant Noël – ouverture et partage (en faisant des biscuits)
Faire des biscuits est toujours synonyme de joyeux bordel, de rires et de gourmandise. Nous faisons donc cette activité de bon cœur, en la mettant sous le signe de l’accueil. Nous invitons donc des amis, surtout ceux qui vivent des temps difficiles. Ça peut être une collègue de maman dont la relation amoureuse vient de se terminer, un copain de la garderie qui n’a pas beaucoup d’amis, un voisin dont la famille vient de partir en voyage et qui est seul chez lui. On ouvre la porte même à des gens que l’on ne connaît parfois pas tellement pour partager un bon moment avec nous.  
 
Quelles valeurs voudrez-vous inculquer à vos enfants avant Noël?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES