La routine des soupers de semaine : un combat sans fin!

Crédit photo: Public domain/Pixabay La routine des soupers de semaine : un combat sans fin!

Toutes les semaines, je questionne mes filles et mon gentil mari pour savoir ce qu'ils ont envie de manger. Mon mari fait parfois un effort afin de soumettre une idée de repas, mais, la plupart du temps, il n'a pas d'idée. Quant à mes filles, elles me crient joyeusement qu'elles désirent des réglisses, du chocolat et des chips. Bref, on est loin du guide alimentaire canadien et je ne suis pas plus avancée...

Je pars à l'épicerie avec ma liste incomplète et sans avoir analysé les circulaires parce que je suis un peu lâche. J'achète ce qui me tente sans trop me soucier des prix. J'arrive à la caisse et j'ai un petit serrement au cœur lorsque j'insère ma carte de débit. J'essaie de ne pas retourner à l'épicerie avant la semaine suivante mais j'ai immanquablement oublié un item indispensable qui me force à y retourner.

Toute la semaine, je suis celle qui concocte les repas. Mon gentil mari rit de moi parce que j'essaie toujours de mettre les trois groupes alimentaires au menu (protéines, légumes et féculents). Elle est loin, l'époque où on se faisait des sandwichs à 20 h les soirs de semaine en rentrant du boulot et qu'on les dévorait devant la télé. Avant d'avoir des enfants, je ne faisais ni pâté chinois ni pâté au poulet. Même si j'adore cuisiner, j'ai l'impression de refaire les mêmes recettes kid-friendly jour après jour. 

Avec nos trois enfants, les repas sont pris tous les cinq, assis à table à six heures tapantes. Ma plus vieille se plaint dès qu'elle pose le regard sur son assiette. Elle finit par tout manger, mais il a d'abord fallu qu'elle nous rappelle qu'elle n'aime pas ce qui est au menu. Il y a généralement un dégât d'eau renversé et deux ou trois ustensiles qui tombent par terre. Un peu de chialage de ma part pour que tout le monde reste assis. Qui aurait cru que ce serait aussi difficile de garder des enfants assis à table? La règle chez nous : si tu te lèves, tu perds ton dessert!

Crédit : Giphy 

Après le repas, je me dépêche de ramasser et je lave la table, le comptoir et le plancher au désinfectant parce que tout est collant, même si nous n'avons pas mangé de trucs sucrés, ce qui me dépasse. Les soirs où il y a du riz au menu sont les pires! Lorsque j'ai terminé de tout ranger, on peut passer à l'étape des bains et je commence à me demander ce que l'on mangera le lendemain. Bref, les repas de semaine chez nous, c'est comme le jour de la marmotte!

Une fois par mois, je fais ma rebelle et je commande une pizza. C'est ma petite folie à moi! 

Quelqu'un d'autre à un sentiment de déjà-vu?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES