Je suis séparée depuis 4 ans du père de mon enfant. Et dans notre entente de garde, nous avons convenu d’une façon de se partager les congés, les jours fériés et les fêtes. Ce qui fait que, c’est chacun notre tour d’avoir notre garçon pour Noël. L’autre le prend pour le Jour de l’An. Donc, un an sur deux, je me retrouve sans mon petit garçon pour le réveillon. Et malgré les années qui passent, je continue de trouver cela difficile. 

Noël a pris, pour moi, une tout autre signification depuis que je suis maman. La magie que je voyais avec cette fête étant enfant est revenue. Alors, quand il n’est pas avec moi, j’ai l’impression que la magie n’est pas là. Mais, depuis, j'ai développé des p’tits trucs afin de passer un beau temps des fêtes, malgré son absence. Des petites choses anodines, mais qui font que Noël est plus beau et doux.

Bien s’entourer
C’est important d’éviter la solitude. Alors je m’organise pour me retrouver en compagnie de gens que j’aime. Mes parents, des membres de ma famille, mes amis-es. J’organise des soupers réunion. Je visite mes amis-es et leur famille. Et je me book beaucoup de partys huhu. J’essaie d’éviter de me retrouver seule à broyer du noir et à ne penser qu’au fait que mon fils n’est pas là. 

Profiter de chaque instant avant son départ
Les jours avant Noël comptent tout autant que Noël lui-même. Quand je sais que mon fils partira vers le 23 décembre et qu'il ne reviendra pas avant la veille du Jour de l’An, je m’organise pour vivre notre Noël ensemble. Nous avons nos petites traditions et nous les faisons toutes : notre calendrier de l’avent, décorer la maison ensemble, regarder au moins un film de Noël par jour, aller prendre un chocolat chaud et une queue de castor, écrire au père Noël... Ces petites choses font que nous conservons l’esprit de Noël et que nous créons pleins de beaux moments ensemble.

Crédit : Giphy

Se tenir occupé
Je trouve toujours ça très long entre Noël et Jour de l’An, parce que j’ai hâte à son retour. Le temps ne semble jamais passer assez vite. Alors j’en profite pour me tenir occupée et pour m’occuper de moi aussi. Je me repose, je lis un livre, je savoure un café à l’extérieur. J'aime aller voir plusieurs films au cinéma en une journée. Il m’est déjà arrivé d’aller faire du bénévolat aussi, de donner de mon temps auprès des personnes âgées, qui se trouvent seules dans le temps des fêtes.

Préparer un 2e Noël pour le retour
Dans ma famille, nous conservons tous les cadeaux de mon fils sous le sapin, jusqu’à son retour. Et nous faisons ensuite un souper de famille et lui donnons un deuxième Noël. Même menu, mêmes habits propres. Tout y est. Et la magie aussi.
 

Malgré tout cela, c’est vrai que ce n’est pas évident d’être séparé de son enfant. Mais chaque année séparée de lui se vit un peu mieux que la dernière. Je profite de chaque instant avec lui et tente de lui faire vivre les plus beaux instants qui soient. 

Page d'accueil