Les indispensables pour prendre l'avion seule avec un bébé de 7 mois

Crédit photo: ThePixelman/Pixabay Les indispensables pour prendre l'avion seule avec un bébé de 7 mois
Début décembre, je suis partie seule avec bébé de 7 mois pour aller visiter une amie qui habite dans le Grand Nord québécois. J’angoissais beaucoup à l’idée de prendre l’avion seule avec mon fils, car habituellement, je ne me sens pas très bien en avion et en plus, le vol d’aller comprenait deux escales.

Je me suis beaucoup renseignée et, finalement, tout s’est super bien passé. J’ai déjà un bébé qui dort beaucoup en voiture et qui est super sociable. Il a donc beaucoup dormi et fait des beaux sourires à toutes les personnes qu’il croisait. Pour lui, l’agente de bord était sa meilleure amie.
 


Crédit : Joanie Patenaude

J’ai quand même décidé de vous faire un petit guide des indispensables à avoir avec soi pour ce genre de vol.
  1. Un porte-bébé! J’aurais pu prendre la poussette, mais pour les escales, je n’y aurais pas eu accès. Mettre le bébé dans le porte-bébé était tellement pratique, car j’avais les bras libres. C’était également super commode pour passer la sécurité à l’aéroport. Étrangement, à Montréal, ils ne m’ont pas obligée à l’enlever pour passer les détecteurs de métaux, mais lors du retour, l’aéroport de Québec me l’a demandé. Cependant, les agents de sécurité m’ont aidée et tout a super bien été. Aussi, le porte-bébé est un gros plus pour aller aux toilettes sans avoir à déposer bébé.
     
  2. Un sac à couches format sac à dos! J’avais encore une fois les mains libres. Le bébé dans le porte-bébé en avant, et mon sac à dos à l’arrière. Super utile pour les escales et pour permettre de se promener dans l’aéroport. J’ai acheté le mien sur Kijiji pour 5 $. À défaut de ne pas en avoir, juste prendre un sac à dos ordinaire et le transformer en sac à couches.
     
  3. Des collations pour bébé et pour soi-même. Pour bébé, j’avais amené des sachets de compote avec un bouchon. La sécurité de l’aéroport les accepte mais ils les passent dans une machine pour s’assurer que tout est conforme. Même chose si vous voulez amener des biberons. Il est cependant conseillé de bien vérifier avec votre compagnie aérienne quelles sont les conditions, mais dans mon cas, il n’y avait pas de problème tant que je les mettais de côté pour vérification. Aussi, il y a pratiquement toujours de l’eau chaude à bord des appareils. Je suggère également de vous amener des collations pour vous au cas où votre enfant reste assis ou couché sur vous tout le long et que vous ne pouvez pas profiter du repas de l’avion par manque d’espace. Descendre la tablette avec un bébé sur soi est un peu difficile.
     
  4. Des couvertures et une tuque. Il fait souvent frais dans les avions. Je ne voulais pas lui laisser son habit de neige tout le trajet. La tuque et une couverture, qui en prime est sa doudou, se sont avérées parfaites pour les petits courants d’air.
     
  5. Des jouets. Les jouets l’ont beaucoup occupé lors de ses périodes d’éveil. De plus, il était très content de retrouver ses jouets familiers. Cela la occupé un bon bout de temps.

Crédit : Joanie Patenaude

Aussi, autant à l’aller qu’au retour, les agentes de bord m’ont offert leur aide et, comme il y avait des places de libres à bord de l’avion, elles se sont assurées que je puisse avoir le banc de libre à côté de moi. J’ai pu y asseoir bébé avec ses jouets le temps que je déjeune et déguste un café chaud. Yeah!
 

Plusieurs passagers m’ont même dit qu'ils étaient étonnés de ne pas avoir entendu bébé chialer pendant tout le trajet et les escales. Hourra!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES