La conciliation travail-famille : faire encore plus de sacrifices

Crédit photo: Monkey Business Images/Shutterstock La conciliation travail-famille : faire encore plus de sacrifices

Selon moi, il y a deux types de travail qui imposent des sacrifices familiaux récurrents : les employés qui doivent travailler de la maison (coucou les enseignants, les entrepreneurs et autres) et ceux qui possèdent des horaires atypiques (voyages d'affaires, heures supplémentaires, etc.). Dans ma famille, on est gâtés, car j’enseigne et mon chum a un horaire atypique. Yé!
 
J’ai donc voulu faire un topo des sacrifices familiaux que l'on doit faire lorsque notre emploi est plus prenant côté horaire. P.-S. Ceci se veut dédramatisant et, en aucun cas, ne veut dévaloriser ceux qui occupent d’autres types d’emplois.
 
Pour ceux qui doivent travailler de la maison :

  • Pendant d’interminables heures, corriger avec en arrière-plan les cris des enfants et le boucan qu’ils provoquent en jouant. Seriously, y’a juste quand on a besoin de se concentrer qu’on s’aperçoit à quel point les enfants font sauter l’aiguille d’un sonomètre. Trust me.
  • Choisir entre avoir une maison propre cette semaine ou la semaine prochaine parce que rien ne se fait tout seul! (Ou embaucher une femme ou un homme de ménage pour mettre fin à ce dilemme. D’ailleurs, paraît que ça change une vie!) 
  • Devoir organiser son temps en fonction du travail à accomplir à la maison. Par exemple, j’ai dit à mon amoureux que nous pourrions partir en week-end avec les enfants si je finissais de corriger mes 80 examens parce que je dois donner mes rétroactions avant une date donnée.
  • Culpabiliser parce qu’il est impossible d’être efficace sans s’isoler. Ça veut dire voir de petites frimousses dans le cadre de porte qui vous réclament et auxquelles vous devez refuser votre attention.
  • Magasiner du matériel pour le travail sur ses heures personnelles.
  • Empêcher les enfants de faire des chefs-d’œuvre en se servant de vos papiers importants comme toile vierge. Avoir une peur monstre de tacher, déchirer, perdre ces mêmes papiers. 

Crédit : Giphy
Tels des jongleurs professionnels... Nous dealons avec des horaires/obligations spéciales. 

Pour ceux qui font des heures supplémentaires hors de la maison/possèdent un horaire atypique :

  • Partir en sachant que vous manquerez le spectacle de danse (match de hockey, concert de musique) de votre enfant chéri.
  • Recevoir l’appel de votre chéri.e qui vous avise que la gastro (bactérie, virus, ou toute autre cochonnerie aussi vicieuse) est arrivée chez vous et qu’il/elle devra gérer le tout sans vous pour assurer la relève.
  • Si vous êtes le conjoint à la maison, vous devez gérer TOUTE la maisonnée pour un temps donné (routines du matin et du soir, prise de rendez-vous, ménage et tout ce qui concerne la charge mentale d’une famille) 
  • Manquer les anniversaires et les fêtes familiales, car on ne choisit pas toujours son horaire.
  • Être indisponible pour des rendez-vous importants et déléguer ceux-ci à votre conjoint.e.
  • Être complètement à l’envers après des nuits de travail et vouloir tout de même profiter d’un bout de la journée avec ses enfants même en étant à moitié fonctionnel. 

Devez-vous faire des sacrifices familiaux parce que votre travail prend beaucoup de votre temps?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES