Le gars dans l'ombre

Crédit photo: Unsplash/Pixabay Le gars dans l'ombre

Suite au sérieux ennui de santé que mon père a subit dernièrement, j’ai décidé de rendre hommage à l’homme de ma vie. Celui qui m’a supportée pendant l’insupportable. Celui qui a maintenu la machine en marche pendant que tout le reste s’est arrêté. Cet homme que j’ai choisi, entre autres pour sa lumière, a été dans l’ombre. L’ombre de la peur de perdre mon père.
 
C’est mon père qui a frôlé la mort, mais c’est aussi son beau-père. C’est l’homme qui nous a mariés. Celui que nous avions choisi pour remplir ce mandat. C’est sa femme qui était en détresse. C’est le papi de notre fils qui luttait pour rester en vie. J’ai eu la chance d’avoir de la famille, des amis, des collègues et patrons compréhensifs, empathiques et présents. Mais lui, le gars dans l’ombre, on l’oublie trop souvent. Les gens prenaient de mes nouvelles, m’envoyaient des belles pensées, mais lui, le gars dans l’ombre, n’en a pas reçues beaucoup.
 
Pourtant, c’est lui qui a tenu le phare pour être sûr que sa femme ne se perde pas dans la houle. C’est lui qui a accompagné notre fils dans l’incompréhension et le chamboulement de sa routine. Dans l’absence de sa maman, qui était au chevet de son papa à elle. C’est lui qui a fait quatre heures de route après une journée de travail pour venir chercher sa femme et sa belle-sœur, parce qu’aucune des deux n’était en état de prendre la route. Ce sont ses bras, sa voix, ses yeux qui ont apaisé la brûlure qui habitait ma poitrine. C’est lui, le gars dans l’ombre, qui suivait la mienne pour que je me sente accompagnée.
 
Alors, je mets de la lumière pour le faire sortir de l’ombre, cet homme. Nous nous sommes dit « oui, je le veux ». Nous avons choisi de s’accompagner mutuellement dans le meilleur et le pire. Mais le pire, on le pense bien loin. On se dit que le pire, ça ne doit pas être si pire. Quand il se présente, on n’est jamais aussi prêt que lui. Mais quand on a un chevalier de l’ombre à ses côtés, on n’a rien à craindre. Pas parce que tout va bien aller, mais parce que peu importe la tournure des événements, il honorera le serment qu’il a prononcé en cette journée d’union.
 
Nous avons tous et toutes un amour dans l’ombre. Cette personne qui prend de vos nouvelles quand ça va moins bien. Celle qui vous écoute quand vous avez envie de parler. Celle qui vous fait rire dans toutes circonstances. Celle qui vous console quand ce n’est pas le temps de rire. Celle qui croit en vous, parfois plus que vous-même, et qui vous accepte tel.le que vous êtes. Pour moi, c’est une seule et même personne, pis je l’ai mariée!
 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES