Comment j'ai compris pourquoi mon fils ne dormait pas la nuit

Crédit photo: Arieth / Pixabay Comment j'ai compris pourquoi mon fils ne dormait pas la nuit
Mon fils « fait (presque) ses nuits », c'est quelques mots magiques que tout nouveau parent rêve de dire enfin!

Il est capable de dormir jusqu’au matin sans se réveiller, c’est déjà arrivé plusieurs fois. Pourtant, il se réveille encore plusieurs fois par nuit, sans raison apparente. Et à chaque réveil, il demande à boire, mais ne boit pas toujours.

Lorsqu'il est épuisé, il lutte contre le sommeil et ne lâche que lorsqu’il est au sein. Là, il s’endort si paisiblement que je pourrais passer des heures à le regarder... s’il n’était pas 4 h du matin et que je n’avais pas encore commencé ma nuit, contrairement à lui, qui va la finir dans trois heures…

Je me dis qu'il est petit et que cela va se placer. Sûrement... J'espère... Je ne sais plus trop à vrai dire!

Crédit : Pauline Boisbouvier/Instagram
 
Jusqu’à cette semaine. Lors de sa visite des 6 mois avec son médecin, à la question « Combien de fois boit-il par jour? » je ne savais pas vraiment quoi répondre. « Entre 6 à 8 fois dans la journée, et la nuit à chaque réveil, soit entre 1 et 6 fois de plus. » Je m’entends répondre et je sens que quelque chose ne tourne pas rond, car en fait il ne boit pas autant que ça, mais c’est bien le nombre de fois qu’il réclame le sein par contre.

La même semaine, je me confie à une amie qui me recommande le livre Enfin je dors... et mes parents aussi des Éditions CHU Sainte Justine. C’est une référence fiable et en plus c’est assez court à lire. Ça ne coûte rien d’essayer!

Je tombe sur le cas de « Michael », très similaire à celui de mon fils : lui aussi allaité, s'endort systématiquement au sein. Ah!

Le livre recommande de tenir un journal pour voir si un facteur récurrent permettrait d’identifier le problème. Le verdict est sans appel : mon fils est accro à mes seins! Ou plutôt, il est incapable de s'endormir sans eux.

Avec du recul, la conclusion paraissait évidente. Et pourtant, je n'aurais pas cru qu'un acte aussi naturel que l'allaitement pouvait être la source du problème de sommeil de mon fils. Mais je suis forcée de constater que notre réflexe de lui offrir le sein pour l'apaiser en toute occasion a entraîné chez lui une mauvaise habitude d'endormissement.

Est-ce que vous aussi ça vous est arrivé?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES