L'enfer des acouphènes : j'aimerais entendre le silence

Crédit photo: Hans/Pixabay L'enfer des acouphènes : j'aimerais entendre le silence

Depuis très longtemps, j’entends des bruits dans mes oreilles. Ça ressemble parfois à du vent, parfois à un carillon qui ne finit plus, et d'autres fois, c'est mon battement de cœur qui prend racine dans ma tête. Ça peut sembler anodin, voire même une histoire un peu surréelle, mais en réalité, c'est que ces sons ne s'arrêtent jamais. 
 
J'aimerais pouvoir entendre le silence le plus profond, celui qui peut parfois être angoissant, celui qui est lourd. Celui qui nous oblige à penser, à rêver, à revoir toute sa vie en entier. Celui qui est fort. Le silence à haut volume, le grand, le vrai, celui qui est aussi rare que le sommeil d'une maman. J'aimerais ne rien entendre pour mieux m'écouter. 
 
La vérité, c'est que les bruits dans mon oreille prennent toute la place. J'en suis venue à ne plus être apte à distinguer le vrai du faux, ceux de l’extérieur versus ceux que mon oreille me fait entendre. J'en suis venue à développer une sorte d'hypervigilence à l'égard de mon extérieur. J'habiterais dans un champ sans vache simplement pour ne pas avoir à toujours être aux aguets du vrai bruit. J’ai développé, avec l’arrivée d’un nourrisson dans ma vie, une aversion pour tous les sons perçus de l’extérieur. Une aversion pour mon voisinage en entier. À force de ne plus être apte à  cibler quelque chose susceptible de réveiller mon bambin, j’en suis devenue anxieuse, perdue entre ma réalité et celle des autres.
 
Ma réalité sonore.
 
Mes acouphènes agissent en interférence aux émotions que j'éprouve, aux épreuves que je traverse. C'est comme si, le trop-plein de bruit dans mes oreilles voulait pallier celui que je ne fais jamais. Celui que je ne me permets jamais de faire. Ma tête me le dit, mon cœur n’écoute pas.
 
M'écouter.
 
J'ai fait plusieurs tentatives pour m'aider dans mon acouphène : l'ostéopathie, l'acupuncture, la chiropractie, la visite chez l'ORL, les tests IRM, les tests d'audition, l'hypnothérapie et la psychothérapie. Rien n'a fonctionné. 
 
Peut-être qu'au fond, j'ai juste peur de m'écouter et de faire trop de bruit.
 
Vivez-vous avec des acouphènes? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES