Dodo, l'enfant do, l'enfant dormira... jamais!

Crédit photo: FlavioGaudencio/pixabay Dodo, l'enfant do, l'enfant dormira... jamais!

Mon enfant ne s’endort pas toute seule, du moins très rarement. Elle aime se faire chanter des chansons tout en se faisant bercer. Encore à 2 ans. Ça me fait réellement plaisir de passer ce moment avec elle, même si souvent, j’ai hâte d’avoir une minute pour moi #MamanÀLaMaison. Le problème est que depuis quelques mois, j’ai comme perdu la twist magique du dodo. J’ai donné la tape à mon mari sans le savoir. Il faut dire qu’avant, elle s’endormait au sein, c’était plutôt facile. Maintenant, je peux la bercer, la coucher dans son lit, lui flatter le dos, lui chanter plusieurs chansons et autres stratagèmes sans un gros taux de réussite. Elle reste juste là, à me fixer de ses grands yeux, à essayer de me faire rire… à mon grand damn.
 


Coucou maman, je dors toujours pas! 
Crédit : sweetlouise/Pixabay

Après plusieurs tentatives, je finis souvent par appeler mon mari (le soir) ou ma mère, lorsqu’elle est avec moi de jour. Imaginez-vous donc que dès qu’ils la prennent dans leur bras, ils redescendent 5 minutes après parce que madame dort déjà. Son papa peut même la laisser dans son lit, le soir, sans qu’elle soit complètement endormie et elle s’endort par elle-même. J’avoue qu’au début, ça m’insultait. Pourquoi, moi, sa mère, suis-je incapable de l’endormir? Chaque fois que je suivais à la lettre la routine de papa, ça finissait immanquablement par des larmes parce qu’elle ne voulait pas que je la dépose. T'sais. J’en suis venue à la conclusion que c’est parce qu’elle ne voulait pas manquer une minute de son temps avec moi #Lol.

En fait, le plus beau dans tout ça, c’est que j’ai réussi à ne pas en faire une affaire personnelle. Maintenant, je suis capable d'en rire. Je suis passée par-dessus le fait que je réussis moins bien là-dedans alors que c’est une tâche que papa maîtrise à la perfection et que c’est parfait comme ça. On se complète en mettant nos forces en valeur et c’est ce qui fait notre équilibre parental. Ça ne veut pas dire que je ne couche plus ma fille, au contraire. Je gère comme une grande les siestes la semaine et les dodos quand papa est absent. J’ai seulement décidé de changer mon approche en sachant pertinemment que ça va me prendre plus de temps. Entre vous et moi, autant je peux perdre une soirée complète à essayer de l’endormir, autant elle pourrait faire mentir ce texte en un ronflement.

Y a-t-il une tâche que votre conjoint.e maîtrise mieux que vous? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES