Bon. J’écris ces lignes et j’essaie de contenir toute la colère qui m’habite. Le 2 juillet dernier, le Parc Safari a accueilli l’association musulmane du Canada. Comme le mentionne la page Facebook du parc, le groupe avait un espace réservé sur le site, à l’écart des endroits passants, et a reçu et RESPECTÉ toutes les directives.

Le groupe a apporté un système de son qui fonctionnait INDÉPENDAMMENT de celui du parc. Je le répète, le groupe a suivi les directives, soit de ne pas mettre le volume trop haut pour ne pas déranger les gens et les animaux.

Ce n’est pas ça qui m’horripile. Ce n’est pas ça qui me met en beau criss. C’est la propagande haineuse que des gens font suite à une petite vidéo qu’une personne a filmée parce qu’elle était fru-fru que son ti pa-parc accueille des musulmans et je cite : « fasse jouer une prière ». Ça parle arabe, c’est une prière. Ils portent le voile, ils vont tous nous convertir. #Not

Les sœurs volantes auraient pu se faire un pique-nique sur des couvartes avec leur soutane pis leur capine en jouant de la musique d’Église qu’on n’aurait pas fait de cas. On aurait peut-être, à la limite, dit que ça fait partie de notre patrimoine pis que c’est bien correct PASSE QU’ON EST AU QUÉBEC.
Un groupe d’Hispaniques se serait réuni pour fêter le Cinco de Mayo, avec des piñatas, de la musique du Sud pis on leur aurait demandé pour rejoindre leur party. On connaît la culture parce qu’on y va une semaine l’hiver, en bon QUÉBÉCOIS, dans un tout inclus à Rivera Maya et chaque vendredi, on fait des tacos pour les enfants. T’sais!

C’est cliché pis bourré de préjugés ce que je viens de dire (j’espère que vous aviez compris l’ironie). Si vous prenez le temps de lire les commentaires sous la publication du Parc Safari, c’est de la petite bière ce que je viens de dire. L’énorme différence, c’est que je suis sarcastique. Ces personnes, qui écrivent des commentaires de non-tolérance, ils inculquent cette haine à leur prochain. Ils font exactement ce qu’ils reprochent à ce groupe musulman, de la propagande haineuse. À l’école, ils se feraient rencontrer par le directeur pour arrêter de faire de l’intimidation.

Ça change quoi dans nos vies que ce groupe ait réservé un petit bout du Parc Safari? FUCK ALL. Font-ils de la propagande haineuse? Non. Sollicitent-ils les gens en leur lisant des passages du Coran? Non. Sont-ils violents? Non.

Alors, dites-moi donc, pour l’amour du ciel, qu’est-ce qui dérange?

« Ils sont au Québec, pis icitte, on est catholiques! », dit Ti-Joe Connaissant.

Ahhhhhhh! Ça doit être pour ça que nos églises débordent de monde et ne tombent pas en ruines. Je comprends ta foi Joe. Espèce d’hypocrite.

Je suis une Québécoise dite « de souche », mariée à un Haïtien d’origine. Oui oui, c’est fou, il est né ici, probablement comme la plupart des musulmans du Parc Safari. Mes enfants sont métisses et j’en suis fière, parce qu’ils sont la preuve vivante que la couleur de peau, l’origine ethnique ou religieuse, ça n’a absolument aucune importance (ou simplement celle qu’on lui donne).

Le meilleur ami de mon fils à la garderie, c’est un petit garçon musulman. Mon fils voit qu’il est différent et qu’il parle arabe avec sa maman quand elle vient le chercher. Il s’en fout, parce que son ami joue avec lui aux voitures, partage ses jouets et lui donne des câlins avant de partir.

Ma fille sait que son papa est brun et que sa maman est beige, mais ce qu’elle voit va au-delà de ça parce que je lui inculque l’ouverture au monde. On ne définit pas les gens par leur couleur de peau ou leur religion, mais par ce qu’ils sont en dedans. Je lui montre que la diversité, il n’y a rien de plus beau, puisqu’elle est née de cette diversité et parce que c'est ce qui enrichit le Québec et le distingue.

Certains devraient prendre exemple sur mes enfants, même s’ils n’ont que 2 et 4 ans.

Page d'accueil