Quand les vacances ne se passent pas comme dans notre tête

Crédit photo: Jørgen Håland/Unsplash Quand les vacances ne se passent pas comme dans notre tête
Cette année, j'attendais mes vacances avec beaucoup d'enthousiasme et d'anticipation parce qu'en juin 2016, j'ai commencé un nouvel emploi après mon congé d'adoption, donc pas de vacances d'été. J'imaginais les découvertes et les moments merveilleux que je vivrais avec ma puce.

J'ai préparé mes outils de survie pour le voyage en voiture : collants et feuilles blanches, crayons, pâte à modeler, ordi (le lecteur DVD est cassé) et DVD, tablette, doudous, toutous, bonbons, lait et jus, alouette! Je me sentais prête à tout!


Première nuit chez une cousine, nous étions heureuses d'être ensemble... En route pour la fin de semaine en camping avec des amies. Je commençais déjà à perdre ma zénitude et mon enthousiasme...

Les choses ne se sont pas du tout passées comme je l'avais imaginé, rêvé. Petite fille a fait de la fièvre et a toussé jusqu'à en vomir. Elle ne feelait pas pour jouer avec des amis qu'elle n'avait pas vus depuis un an. Elle faisait des crises, pleurait, se collait à moi! Moi, je voulais l'aider à se sentir mieux, mais je me sentais de plus en plus frustrée de passer de longues heures dans le chalet pendant que les copines étaient sur la plage avec les autres enfants. J'essayais très fort de ne pas me dire que faire autant de kilomètres et payer la location d'un chalet ne valait pas la peine si c'était pour passer du temps à consoler ma fille...  

Une mini grande fille qui a vécu des traumatismes importants dans sa vie est plus facilement déstabilisée et perd vite ses repères. Plus les jours avançaient, plus elle redevenait la petite fille anxieuse et stressée qu'elle était durant nos premiers mois ensemble. Les crises disparues depuis des mois sont revenues nous visiter plusieurs fois par jour...

Après sept nuits à courir la galipote, nous étions toutes les deux plus que contentes de retrouver notre maison!  

Nous avons quand même eu des moments précieux et spéciaux comme la capture de sa première truite et sa première cueillette de fraises. Elle s'est aussi fait de nouveaux amis que nous essayerons de revoir avant l'été prochain : Darianne, Philippe, Justine, Émilie, Étienne pour en nommer que quelques-uns...

L'été prochain, elle aura presque 5 ans, je peux espérer qu'elle sera prête à partir à l'aventure. Sinon, je serai prête à ajuster mes attentes...

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES