Expressions et nuances autour des mots « enfant » et « bébé »

Crédit photo: Sadık Kuzu/Unsplash

Il y a quelque temps, une de mes connaissances Facebook nullipare s’est insurgée d’une expression bien commune. Selon elle, qu’une femme appelle son fils « mon homme » ou « mon petit homme » est déplacé, inacceptable, à la limite de la pédophilie. Selon elle, le mot « homme » a des connotations sexuelles, et utiliser l’adjectif possessif « mon » exprime que l’enfant nous appartient, alors qu’il est un être complet et libre.
 
Je lui ai répondu avec une photo de mon dictionnaire :
 

Définition d'un homme selon le Multidictionnaire : Être humain mâle.
Crédit : Rachel B. Crustin

 

Alors oui, mon fils est un homme. Et il est petit. Et de dire que c’est MON fils, ce n’est pas possessif. C’est juste un fait. Dans cette optique, l’appeler « mon petit homme » n’est en rien déplacé! Il y a une question de ton aussi. Disons que je dis : « Viens te coucher, mon homme, » à mon conjoint en lui flattant le torse avec un sourire en coin, ça se peut que ça soit sensuel. Mais si je dis « Viens te coucher, mon homme » en empoignant par les aisselles un petit garçon en train de jouer avec ses poupées (see what I did there?), c’est ZÉRO sexuel. D’ailleurs, l’autre fois, j’ai appelé mon chum « mon petit homme » par réflexe il s’est clairement senti plus infantilisé que séduit! T’sais, la langue française est pleine de belles nuances, encore faut-il les comprendre. Il y a aussi des adultes amoureux qui s’appellent « bébé » entre eux, ça ne veut pas dire qu’ils se voient comme des bébés.

Un autre exemple de nuance de la langue française. 
Crédit : Comité contre la médiocrité linguistique/Facebook

J’ai donc dressé une liste d’expressions incluant la notion d’enfant ou de bébé, à NE PAS prendre au pied de la lettre. Juste pour vous aider, parce que j’ai le cœur sur la main (mais pas littéralement là!).

Jeter le bébé avec l’eau du bain
Ça veut dire : perdre de vue l’essentiel. Ça veut aussi dire se débarrasser de quelque chose d’important pour ne pas s’en faire avec ses inconvénients, ou d’oublier un projet au complet à cause d’un détail qui ne fonctionne pas.
 
Refiler le bébé à quelqu’un, ou hériter du bébé
Se décharger d’une difficulté ou se débarrasser d’un problème en le déléguant ou, à l’inverse, recevoir ledit problème. Ce n’est pas fin pour bébé, ça!
 
Avoir un cœur d’enfant
Ça ne veut pas dire que vous avez un tout petit cœur, ni que vous avez volé le cœur d’un enfant comme une méchante sorcière.
 


Crédit : Giphy

Dormir comme un bébé
Je ne sais pas comment ça se passe chez vous, mais, si je me fie à mon expérience, ça voudrait dire : passer plusieurs mois sans dormir une nuit complète, se réveiller plusieurs fois par nuit en pleurant. Pas tant reposant!
 
Avoir une peau de bébé
C’est vrai que c’est beau et doux!!! Surtout quand il n’y a pas d’acné du nourrisson, d’érythème fessier, de chapeau, de piqûres de moustiques rouge pomme, de roséole…
 
Être élevé dans du coton
Ça ne veut pas dire que vos parents vous habillaient juste en pantalons de jogging, mais que vous avez été élevé dans le confort et les privilèges, ou que vous avez été trop protégé.
 
Enfant de chienne
Ça s’appelle un chiot et c’est trop mignon!
 


Crédit : Giphy

 
Connaissez-vous des expressions surprenantes, qui ne doivent pas être interprétées au pied de la lettre?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES