Comment se porte votre créativité?

Crédit photo: pedrobeja/Pixabay Comment se porte votre créativité?

Est-ce que votre créativité s’exprime à son plein potentiel, est-elle recherchée et reconnue?
 
Je me pose la question depuis quelques années.
 
C’est quoi, la créativité? Je paraphrase, mais le dictionnaire dit que c’est la capacité d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau, de découvrir une solution originale à un problème donné.
 
Lorsque j’étais petite, on disait de moi que j’étais très créative : projets scolaires colorés, résumés de lecture originaux, slogans novateurs, etc. En vieillissant, je me suis adaptée aux demandes provenant de mes patrons et aux diktats de la productivité, je devais réaliser des tâches bien définies dans un délai tout aussi déterminé, sans place à l’exploration, à l’amélioration des processus, au questionnement du pourquoi du comment. Heureusement, j’ai toujours conservé des activités qui permettaient à ma créativité de s’exprimer, en parallèle. Mais c’est là où je m’interroge : à moins de travailler dans un domaine où la créativité est reconnue (arts, musique, lettres, publicité, jeux vidéo, etc.), pourquoi la créativité est-elle mise de côté dans plusieurs milieux professionnels et pourquoi est-ce vu comme le contraire de la productivité et de l’efficacité? Il me semble qu’au contraire, faire preuve de créativité favorise l’émergence de nouvelles façons de faire, mieux adaptées, et permet de bonifier les résultats, non?
 
Dans le parcours scolaire actuel, laisse-t-on assez la place à la créativité des enfants? Lorsqu’ils dessinent, en maternelle par exemple, pourquoi les chicaner lorsqu’ils dépassent des lignes ou ne collent pas les morceaux d’un collage selon le « bon » ordre imposé? Et un peu plus tard dans leur cheminement, pourquoi les obliger systématiquement à passer par une démarche XYZ pour obtenir un résultat lorsqu’ils abordent un problème mathématique, alors que plusieurs chemins différents sont possibles pour arriver au même résultat?

Je comprends qu’il faut ouvrir son esprit aux différentes méthodes et développer certains processus de raisonnement, mais comme il y a différentes façons d’apprendre, pourquoi cantonner nos enfants à UNE seule méthode, UNE seule façon de faire et les rabrouer ou les pénaliser s’ils empruntent une voie alternative tout aussi valable? Selon moi, la créativité s’exprime aussi par le questionnement, les essais et erreurs… J’ai l’impression qu’il faut de plus en plus apprendre de façon normalisée, pareille pour tous, adaptée à l’univers scolaire. Je me questionne, car l’an dernier, mon garçon a fait plusieurs projets très intéressants et étonnants à l’école, ils ont testé différentes techniques de dessin et de bricolage, MAIS, car il y a un MAIS, le processus était régi, semble-t-il, au geste près, et les dessins ou bricolages de tous les enfants étaient similaires. Donc oui, de nombreux projets créatifs, mais les enfants étaient encadrés au quart de tour.
 

Crédit : ElisaRiva/Pixabay

Sur le marché du travail, j’ai vécu les extrêmes. J’ai intégré le marché du travail au début de la vingtaine dans un milieu traditionnel encarcané dans des procédures et descriptions de tâches rigides où les travailleurs n’étaient principalement que des exécutants. C’était un éteignoir à créativité. J’ai ensuite œuvré au sein d’une startup où la créativité était de mise, du moins dans la phase de croissance de l’entreprise les premières années... Ensuite se sont empilés les dossiers fastidieux et éreintants pour lesquels la créativité n’était pas valorisée.
 
Aujourd’hui, j’ai le bonheur de choisir mes contrats, ceux qui me stimulent, m’apportent un certain bien-être, qui sont sources d’apprentissages et qui me permettent d’essayer des choses. Je peux ainsi faire preuve de créativité professionnelle, que je complète avec mes activités personnelles comme la peinture et la rédaction de romans.
 
Comment s’exprime votre créativité?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES