Rentrée jeunesse de toute beauté à La Pastèque!

Crédit photo: Marianne Phénix

Quand on adore les livres, choisir sa maison d’édition préférée, c’est un peu comme choisir son enfant favori : c’est déchirant! Par contre, je dois avouer que j’ai toujours eu un gros soft spot pour La Pastèque. Ces derniers ne déçoivent jamais en publiant des oeuvres dont la qualité visuelle et narrative est toujours impeccable. Cet automne ne fait pas exception, avec la publication de 4 livres splendides.

Le brouillard

tpl_moms_couverture_brouillard.jpg
Crédit : La Pastèque

Le brouillard est le cinquième album de Kyo Maclear publié à La Pastèque, cette fois illustré par l’américain Kenard Pak. Il s’agit d’une adorable fable, illustrée toute en douceur. L’histoire est centrée autour de Fauve, une petite fauvette jaune, qui découvre un jour que son île est recouverte d’un épais brouillard. Une fillette viendra l’aider à percer ce mystère. Il s’agit d’un livre très poétique et contemplatif, qui rappelle les paysages de Scandinavie.

Grenouille fantôme

tpl_moms_couverture_grenouille.jpg
Crédit : La Pastèque

La Montréalaise Ohara Hale est une favorite sous notre toit, car elle capture parfaitement l’essence de l’enfance et sa touche de fantaisie charme à tout coup. Dans ce conte relatant les aventures nocturnes d’une coquine Grenouille fantôme, on est à la fois dégoûtés (elle utilise notre brosse à dents!) et attendris (les bisous sur le nez!). Un album amusant qui nous donne envie d’essayer de trouver cette fameuse grenouille.

Les poissons électriques

tpl_moms_couverture_poissons.jpg
Crédit : La Pastèque

Avec Les poissons électriques, La Pastèque publie son deuxième album documentaire (après En voiture!), écrit par Erik Harvey-Girard et illustré par Stéphane Poirier. Si j’avais eu la chance d’avoir de tels albums à ma disposition pour faire des recherches en sciences de la nature, j’aurais jubilé! Les couleurs sont éclatantes, les explications et les schémas sont limpides. Quelle belle façon de réinventer le genre!

Une histoire de cancer qui finit bien
 

tpl_moms_couverture_cancer.jpg
Crédit : La Pastèque

India Desjardins se passe évidemment de présentations, mais cet album magnifique se doit d’être chaudement recommandé. L’auteure, à l’aide de l’illustratrice Marianne Ferrer, trace un portrait honnête et sensible de la maladie dont est atteinte la jeune héroïne d’Une histoire de cancer qui finit bien. L’usage des couleurs est judicieux et tendre, alors que le ton privilégié par l’auteure est tout à fait juste. À mettre entre les mains de ceux dont la vie est chamboulée par le cancer et… finalement, entre toutes les mains.

Avez-vous un titre préféré à La Pastèque?

Pour le trouver en librairie ou en bibliothèque…

Le brouillard
Texte : Kyo Maclear
Illustrations : Kenard Pak
Les Éditions de La Pastèque, septembre 2017.

Grenouille fantôme
par Ohara Hale
Les Éditions de La Pastèque, août 2017.

Les poissons électriques
Texte : Erik Harvey-Girard
Illustrations : Stéphane Poirier
Les Éditions de La Pastèque, septembre 2017.

Une histoire de cancer qui finit bien
Texte : India Desjardins
Illustrations : Marianne Ferrer
Les Éditions de La Pastèque, septembre 2017.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES