Le terme de Body Positive revient souvent ces temps-ci, avec son lot de préjugés. Ceux qui s'y opposent y voient une manière de dédramatiser, voire même de promouvoir, les problèmes de surpoids et d'obésité. Je ressens un certain malaise à cet effet.

Je suis une personne sportive, en santé et pourtant la vague de Body positive me fait du bien et je suis loin de « prôner l’obésité ». Je suis plutôt du genre à prôner la santé physique et mentale.

Il est là, le malaise, pour moi.

La perception du Body Positive reflète probablement de façon un peu contournée de prendre soin de sa santé mentale en tant qu'être humain. Que l’enveloppe corporelle n’est pas tout.
 


Crédit : Giphy

Je me rappelle trop bien étant ado, à quel point je rushais sur mon apparence. Je me trouvais jamais assez bien, assez belle, assez mince. On me dit souvent que c’est parce que je faisais du patinage artistique et que ce sport prône la minceur, et que j'étais totalement jugée par mon apparence. En partie vrai, mais ça va au-delà de ça.

Je pense aussi que malheureusement, dans les années 90 et au début des années 2000, nos idoles étaient d’une maigreur malsaine et qu’une femme de shape moyenne était vue comme « grosse ».
Mon malaise vient justement de là.

On avance dans le temps en 2012, j’ai commencé le CrossFit (ben oui toi, un autre sport qui comporte des jugements sur le physique). Par contre, ma vision de moi-même à changé. J’ai cessé de me définir par mon enveloppe corporelle, me suis centrée sur qui je suis comme personne. Sur mes performances et sur comment je me sentais au travers du sport et de ma santé. J’ai commencé à bien manger, prendre soin de mon sommeil et m'entraîner pour me sentir bien, en dedans.

Depuis que je suis mère, c’est encore plus vrai et important pour moi. Je prends soin de ma personne, je mange bien et je fais du sport. Je me permets d’être moi et d’être bien. Je veux transmettre à mon fils que ce qui prévaut c’est la santé mentale et physique, pas l’apparence de la personne.

Pour moi, c’est ça le #BodyPositive.

Quelqu’un qui est bien dans son corps et bien dans son être. C’est de travailler sur soi et de se choisir au lieu de choisir ce que la société nous dicte d’être. Ce n’est pas une promotion de l’obésité.
Selon moi, le Body Positive s’adresse à tous. Pour la personne qui se bat chaque jour contre la boulimie, l’anorexie, l’obésité, ou même la personne jugée « normale » qui pourtant rush chaque matin en se regardant sous tous ses angles dans le miroir avant de changer 20 fois de outfit.


Crédit : Giphy

Selon moi, ça veut dire : aime-toi, prends soin de toi et fiche-toi de ce que le monde pense de toi.
Le Body Positive est la réponse au body shaming, au muscle shaming et aux normes de la société sur ce qui devrait être considéré attirant ou pas.

Je dirais donc ultimement que c’est de choisir de ne pas se définir pour son corps, mais plutôt pour son être.

Est-ce que je suis la seule à penser que ça s'adresse à tous, le #BodyPositive, et que prendre soin de sa santé devrait être la priorité du message?

Page d'accueil