Une réflexion sur OD et les relations de couple

Crédit photo: odbali/Instagram Une réflexion sur OD et les relations de couple

*Alerte au divulgâcheur! Spoiler alert!
Cet article dévoile des dénouements des plus récents épisodes d’Occupation Double.
 
Ahhhh Occupation Double! L’émission que « personne ne regarde », mais qui a des cotes d’écoute surprenantes quand même. Et bien souvent, les jeunes spectateurs et spectatrices sont au rendez-vous devant l’écran, ou bien ils en entendent parler par leurs amis.

Lors de la dernière édition d’OD, une de mes amies regardait l’émission avec ses fils et en profitait pour avoir des discussions avec eux sur les relations de couple. De toute façon, ils en entendaient tellement parler à l’école, juste des bribes ici et là, et de façon déformée, qu’elle préférait être le filtre à travers lequel ils reçoivent ces contenus qui ne leur étaient pas destinés, mais auxquels ils finissaient immanquablement par être exposés.

En profiter pour en faire une occasion d’apprentissage au lieu d’interdire, voilà une réaction intelligente à un phénomène de société qui n’a pas que des répercussions heureuses sur notre imaginaire collectif. Bien sûr, c’est tout aussi brillant de tout simplement revenir sur les bribes entendus à l’école par nos enfants lorsqu’ils les rapportent, et ne pas regarder l’émission! Chacun sa façon de faire!
 
Mais si on regarde l’émission, encore faut-il aiguiser notre esprit critique pour pouvoir aiguiller nos enfants et nos adolescents vers des réflexions constructives à partir de ce qui nous est offert. Je vous propose donc une lecture alternative des événements récents, quelques aspects des choses que tout le monde a zappés, étant trop occupé à démoniser Joanie et à s’émouvoir de la double élimination de Karine et Philippe.
 
Depuis sa sortie sur le bateau avec Joanie, Sansdrick se comporte comme un chum jaloux et contrôlant. Il pète des coches quand Joanie parle à Philippe, ou alors quand elle ne lui dit pas exactement ce qu’il voudrait qu’elle lui dise. Il lui fait du chantage émotif à chaque party en disant des choses comme « je vais quitter l’aventure, c’est un manque de respect », ou alors en lui faisant des menaces concrètes : « c’est ta dernière semaine ici ».

Il faut dire que Joanie est assez intense dans ses interactions elle aussi, et elle ne réussit pas toujours à bien communiquer ce qu'elle ressent et ce qu'elle veut. À partir de ces éléments, il peut être intéressant de réfléchir avec nos ados à ce qui contribue à établir une communication saine dans un couple. OD nous montre un excellent contre-exemple, toxique à souhait, aussi bien s'en servir pour servir de contre-poids et mettre en lumière des meilleures pratiques de communication.

Par exemple, dans la maison de l’amour, Joanie a clairement eu un mouvement de recul lorsque Sansdrick a enlevé son caleçon. En effet, on l’a entendu dire : « kessé tu fais là?!? ». Dans les épisodes suivants, on a compris qu'elle voulait encore plus que lui avoir une relation sexuelle, même si a priori on aurait pu croire le contraire! À cause de la façon dont l'émission est montée, c’est difficile d'évaluer à quel point le consentement était clair, de part et d'autre. Mais on sait qu'elle a été frustrée parce que son plaisir à elle n’avait pas été pris en compte. Cette perception est renforcée par le fait qu’elle lui dise qu'ils n'avaient pas la même vision de la sexualité. Mais au départ, lorsqu'elle a essayé d’avoir une discussion avec lui afin de lui communiquer son insatisfaction, Sansdrick a évité la discussion en disant qu’il voulait dormir.

Voici encore un contre-exemple intéressant à décortiquer avec nos ados. Le problème n’est pas qu’il se soit endormi après le rapport sexuel, car c’est quelque chose de fréquent après l’orgasme, tant chez les hommes que chez les femmes. Le problème, c’est qu’il y a eu un rapport sexuel alors que le consentement était flou de part et d'autre, qu'il y avait de la pression indue à cause de la présence des caméras, et que le plaisir de chacun n'a pas été considéré de façon égale. Une meilleure communication à propos des attentes mutuelles avant le rapport sexuel aurait pu éviter tous ces conflits, et peut-être même l'éclatement de leur " couple ".

Évidemment les émissions telles qu'OD nous offrent une version artificielle et distorsionnée et de la séduction et des relations de couple. Il y a aussi du montage, qui fait qu'on nous montre des parties de ce qui se déroule et en cache d'autres. Nous n'étions sur pas sur place, c'est donc souvent difficile de porter un jugement sur ce qui se passe. Reste que les gens qui participent à ces émissions ont des vraies émotions et des vraies réactions, ce qui en constitue peut-être l'attrait principal, car le voyeur en nous est titillé! Mais pourquoi ne pas joindre l'utile au plaisir coupable et en profiter pour avoir des discussions et des réflexions intéressantes en famille après le visionnement des épisodes?

Qu’en pensez-vous?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES