On revisite les contes classiques!

Crédit photo: Comfreak/Pixabay

C’est toujours un plaisir d’initier son enfant aux contes classiques, parce qu’ils sont assez intemporels et qu’on les connaît si bien qu’on peut y ajouter son grain de sel! Par contre, j’avoue que je suis toujours preneuse pour des nouveautés dans le genre, alors revisitons ces histoires que nous connaissons si bien!

Que d’émotions Chaperon! est une version très astucieuse du Petit Chaperon rouge avec lequel nous sommes si familiers. Bien que l’histoire demeure presque identique, le livre est construit de façon à ce que la page de droite nous montre les émotions ressenties par le Chaperon rouge. Comme elle est tantôt joyeuse, tantôt effrayée, cette façon de raconter l’histoire permet aux plus petits de suivre le conte en regardant uniquement cette page. De plus, on concrétise les émotions, un procédé qui serait très utile auprès des parents d’enfants autistes.
 

Crédit : Frimousse

Pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux, pourquoi pas une version rigolote du Frankenstein de Mary Shelley? Opération Frankenstein de l’espagnol Fermin Solis est le récit de trois frères et sœurs assez futés, qui ont un projet singulier en tête. Après que Boris ait trouvé un morceau de mannequin dans les poubelles, sa fratrie et lui décident de se fabriquer un monstre maison. Les enfants seront amusés par cette histoire parsemée de rimes, alors que les parents seront soulagés de ne pas avoir Boris, Victor et Elsa comme enfants!
 

Crédit : La Pastèque

En voyant le titre Le lac de singes d’Élise Turcotte et de Marianne Ferrer, j’ai d’abord cru à une version avec primates du Lac des cygnes de Tchaïkovski. Il n’en est rien pourtant! Dans ce magnifique album, Pilou partage sa vie avec sa maman, qui dit les mots à l’envers quand elle est fatiguée. C’est ainsi que le sac de linge… deviendra le lac de singes! Cette anecdote nourrira l’imaginaire de Pilou, qui rêvera à une jungle peuplée de chimpanzés. On retrouve dans ce livre le splendide travail de Marianne Ferrer (que l’on avait déjà admiré dans Une histoire de cancer qui finit bien), qui complète parfaitement cette histoire touchante qui traite de dyslexie.
 

Préférez-vous les classiques ou leurs versions revisitées?

Pour les trouver en librairie ou en bibliothèque…

Que d’émotions chaperon!
Texte : Richard Marnier
Illustrations : Aude Maurel
Éditions Frimousse, janvier 2018.

Opération Frankenstein
par Fermin Solis
La Pastèque, janvier 2018.

Le lac de singes
Texte : Élise Turcotte
Illustrations : Marianne Ferrer
La courte échelle, janvier 2018.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES