Je suis en Europe (je vais en parler jusqu’à ce que je revienne, c’est trop hot ici) et je vis un pas pire décalage avec le Québec (6 h, c’est pas si pire). Ça fait que je suis au courant de ben des affaires rapidement parce qu’il se passe absolument rien sur mon Facebook le matin, donc je pogne toute.

Quand j’ai appris la disparition du petit Ariel Jeffrey Kouakou, j’ai tout de suite fait en sorte que la nouvelle se propage le plus rapidement possible. Sachant que pour qu’une alerte AMBER soit déclenchée, il faut qu’il y ait une preuve que l’enfant en question a été kidnappé, je suis tout de même surprise que ça n'ait pas été fait 24 h après la disparition. J’étais aussi surprise du traitement de la nouvelle. Il me semble que lorsque c’est un petit enfant blanc qui disparaît, mon Facebook est pas mal plus proactif. Il me semble aussi que lorsque c’est un enfant blanc, les policiers vérifient avant de donner des informations cruciales, comme si un enfant fréquente ou non une maison des jeunes. Pis comme tout le monde est à une recherche Google de savoir si c’est ouvert ou pas, ça ne donne pas plus confiance en notre corps policier de voir qu’ils ont propagé une information fausse aussi facilement vérifiable. Je sais pas.

Je m’imagine deux secondes dans les souliers des deux parents qui doivent rejouer en boucle leur derniers moments avec leur enfant, et ça me fait presque faire une crise d’anxiété. Je perds de vue mon enfant une minute dans ma vie et je cris.

Il y a une seule affaire dont j’étais certaine après avoir pris connaissance de la nouvelle de la disparition du petit bonhomme, c’est que ça allait ouvrir la porte à des commentaires DÉGUEULASSES de la part de plein de gens racistes. Un petit gars de couleur qui disparaît, c’est pas mal moins triste qu’un blanc, han. Le cue parfait pour provoquer.

À quel point on peut rire de la disparition d’une enfant de 10 ans? À quel point on a besoin d’être le plus raciste possible pour faire des jokes de même sur la disparition d’un enfant? À quel point la seule réflexion qu’on peut avoir comme humain c’est de se dire qu’un enfant noir est enlevé ou disparu parce qu’il va devenir un esclave? À quel point c’est petit pis pas de jugement? Pis surtout pas drôle.

Un enfant de 10 ans est disparu, ses parents capotent pis vous faites des jokes là-dessus. Je vous méprise. Pis j’espère vraiment que vous aurez les conséquences que vous méritez.

Pis le SPVM, sérieux, get your shit together. On chiale sur les taxes à Montréal et sur la fermeture de la voie Camillien-Houde, mais votre racisme ambiant me donne mal au coeur. C’est dégeulasse.

En espérant vraiment qu’on retrouve Ariel.

Si vous l'apercevez ou que vous avez des informations à transmettre au sujet de sa disparition, communiquez  avec le 911 ou avec Info-Crime Montréal au 514-393-1133.

Page d'accueil