Les enfants, on change de vie!

Crédit photo: unsplash.com/KonstantinPlaninski Les enfants, on change de vie!

Mes chers amours,
 
Récemment j’ai pris une énorme décision. Une décision qui aura de grandes répercussions sur notre vie de famille. J’ai quitté un emploi stable et confortable qui me permettait de bien gagner ma vie et de vous fournir tout ce dont vous avez besoin. 
 
Pourquoi? Parce que je n’étais pas heureuse.
 
De plus en plus fréquemment, je me voyais m’impatienter contre vous, m’énerver pour un rien et calculer les jours comme une sentence. Je ne réussissais pas à m’habituer aux horaires que m’obligeait de suivre ce poste. Le métro-boulot-dodo coulait dans mes veines comme un venin qui finirait par avoir ma peau, car rapidement, il avait fait une bouchée de ma raison. Et je n’arrivais pas à me convaincre que l’essentiel était notre confort financier, je n’arrivais pas à m’enlever de la tête l’idée qu’il n’y a aucune raison au monde qui justifie de rester dans une situation qui nous rend malheureux. Que ce soit en amour, en amitié ou au travail, il faut toujours écouter sa petite voix intérieure et la respecter. 
 
La mienne me disait de partir.
 
Je décide donc de sauter dans le vide avec une personne pour qui j’ai beaucoup d’admiration et une équipe extraordinaire. J’en aurai pas mal plus à gérer et je risque de travailler beaucoup plus qu’avant, mais chaque heure que je travaillerai nous reviendra au centuple et la satisfaction que je gagnerai à devenir maîtresse de mon futur, de NOTRE futur, fera de moi une meilleure personne. J’en suis certaine.
 
Mes chers amours, je sais que je vous embarque dans une aventure incertaine et que les prochains mois risquent d’être un peu chaotiques et bourrés d’imprévus, mais le voyage en vaut la peine. Je vous le promets. Le bonheur se cultive dans tous les petits gestes que nous posons au quotidien et j’espère que le choix que je viens de faire nous en rapprochera tous.
 
Je vous aime plus que tout au monde.
Maman

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES