J'évolue moi aussi

Crédit photo: Cynthia J'évolue moi aussi

Cette semaine mes bébés ont eu 9 mois. 

3/4 d'année.

C'est fou pareil comment ça va vite. Elles grandissent et apprennent à un rythme impressionnant. Leurs personnalités se forgent. On sait ce qui va faire rire une ou l'autre. On a une routine qu'elles aiment et qui font de nos journées - généralement - des moments doux et agréables. Je réfléchissais à tout ça et j'ai pris conscience que non seulement les filles ont fait du chemin, mais moi aussi.

Il n'y a pas si longtemps, j'angoissais big time à l'idée de passer une journée seule avec mes enfants. J'étais fatiguée tout le temps. J'avais toujours peur qu'une ou les deux pleurent non-stop. J'avais peur que les périodes de boires ne se passent pas bien. J'avais peur qu'elles ne veuillent pas faire leur sieste. J'avais peur d'être dépassée par les évènements.
 


Crédit : Giphy

Graduellement, le calme s'est installé. Je me sens de plus en plus en contrôle de la situation. Pour la première fois depuis leur naissance, je me sens « reposée ». Notre routine est bénéfique autant pour les bébés que pour moi. D'avoir une séquence d'évènement claire de ce qui va se passer dans la journée m'aide à me focusser. Je pense que cette nouvelle aisance est contagieuse parce que les bébés sont supers. On est à présent dans la période des dents, alors bien évidemment, elles ont leurs moments plus difficiles, mais je suis en mesure de leur donner le meilleur de moi-même. 

Je peux maintenant clamer haut et fort que j'enjoy le motherhood PIS LE CROIRE.

Bientôt les filles commencent la garderie et c'est ma nouvelle source d'angoisse. Je ne sors pas beaucoup seule avec les filles et ça va devoir être fait quotidiennement. Je sais aussi que je vais vraiment m'ennuyer. Quand mes beaux-parents ou mes parents les gardent, je peux leur parler quand je veux et demander des photos régulièrement de mes cocottes quand je m'ennuie trop - même quand je vais juste au cinéma - mais je pourrai pas faire ça avec notre éducatrice. 'Va falloir que je calme la p'tite voix control freak et angoissée dans le fond de ma tête et que je lâche prise. 
 


Crédit : Giphy

'Faut que je me rende à l'évidence : chaque étape de la maternité va m'apporter son lot d'angoisses et de défis. Je m'adapte très lentement aux changements et 'faut que j'accepte cette partie de moi. Je dois aussi rester lucide dans le sens où je sais très bien que malgré la lenteur, je peux m'adapter à tout. 

Pour l'instant, je vais m'appliquer à travailler notre routine pour que l'entrée en garderie se fasse tout en douceur pour nous toutes, mais surtout, tenter de rester bien zen dans tout ça!

Avez-vous déjà pris conscience de votre évolution au fil de la maternité?

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES