Chez Ouistitine, c'est pas juste beau, c'est écolo!

Crédit photo: Ouistitine/Facebook Chez Ouistitine, c'est pas juste beau, c'est écolo!

Faire des toutous 100% écolos, ce n’est pas simple! Il faut chercher les lots ou retailles de tissus naturels, les recueillir, les entreposer, se procurer la bourre de laine, n’avoir recours à aucune fibre artificielle, aucun rembourrage polyester. Il faut coudre et assembler à la main, veiller à ne pas gaspiller la matière, à récupérer le plus possible les résidus de production, à planifier la vie utile de la peluche mais aussi, comment elle terminera son parcours, c’est-à-dire pas dans la poubelle idéalement. Il faut donc fabriquer du solide qui durera longtemps et du compostable lorsque le tissu aura rendu l’âme.
 
Tout un défi auquel s’attaque l’équipe de Ouistitine depuis 8 ans. La fondatrice Camille Frenette conçoit ses superbes compagnons de tissu en ayant constamment en tête l’empreinte écologique de sa production, qu’elle souhaite minime. En fait, ses toutous, une fois usés à la corde, peuvent être enterrés, littéralement, sans que l’environnement ne subisse aucune conséquence dommageable. Un véritable toutou zéro déchet, wow!
 
Pour se consacrer à la réalisation de ce genre de produits, il faut y croire profondément, car la compétition est féroce et beaucoup moins « regardante » sur le processus de fabrication. Prenez le temps de jeter un coup d’œil sur l’étiquette du prochain toutou qui rentrera chez vous, c’est presque sûr que le polyester (une fibre synthétique dérivée du plastique) s’y retrouvera. Évidemment, le souci écologique entraîne des coûts  supplémentaires; la laine, par exemple, coûte pas mal plus chère que les autres bourrures industrielles. Ce qui met une pression de plus sur les épaules de l’entrepreneure. Mais quand on croit en ce qu’on fait…
 
En cette période où l’environnement défraie les manchettes pour les mauvaises raisons, de choisir d’encourager des entreprises comme Ouistitine, c’est valoriser ce genre d’initiative « verte », c’est aider une entrepreneure locale et son équipe à poursuivre sa mission, tout en offrant à son petit chou un sublime toutou!
 
Au-delà du prix qui s’affiche quand on commande en ligne, il ne faut pas oublier les créateur.rice.s du produit qu’on met dans notre panier, le soin qu’ils mettent à faire ce merveilleux ourson qui suivra notre coco toute son enfance et qui ne polluera pas une fois son cycle de vie terminé. Ça peut avoir l’air anodin, mais pensez à toutes les peluches qu’il y a dans votre maison et imaginez devoir les enterrer dans votre cour lorsqu’elles seront brisées; pas sûr que les fleurs continueraient de pousser autour. Avec une peluche Ouistitine, votre jardin n’aurait rien à craindre.
 
Quand notre budget nous le permet, acheter moins, mais mieux, ça vaut vraiment le coût!
 
Quel a été votre dernier achat écologique?
 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES