Lire le journal avec son enfant ou comment vulgariser les inégalités et les guerres

Crédit photo: Pexels/Pixabay Lire le journal avec son enfant ou comment vulgariser les inégalités et les guerres

Depuis que mes enfants sont assez grands pour s'occuper un peu seuls la fin de semaine, et que j'ai découvert que mon vieux iPad avait encore un peu de vie en lui, je m'accorde une demi-heure la fin de semaine pour lire La Presse + en prenant mon café. 

Mais je me suis rendu compte assez vite qu'un écran, même avec juste des nouvelles, c'est quand même attirant pour des enfants. Bref, je me retrouve invariablement à gérer les mains sales, à résumer les articles et à me faire poser plein de questions.

« C'est qui maman? »
« Pourquoi il est pas content? »
« Pourquoi les gens sont morts? »

D'un côté, je trouve ça vraiment bien que F.-A. s'intéresse aux nouvelles à un si jeune âge. De l'autre, je ne sais pas trop quoi lui dire et comment le lui dire. D'un autre côté encore, je ne veux pas lui cacher qu'il est vraiment privilégié dans un monde qui ne l'est souvent pas tant que ça, à divers niveaux. Enfin, je ne sais pas comment faire des références à son niveau.

Bref, j'ai développé la technique suivante. D'abord essayer de résumer les articles de manière «5 ans». Et ensuite, suivre ma tendance d'acheteuse compulsive pour trouver des livres jeunesse qui peuvent répondre à ses questions. Merci à ma collègue Marianne Phénix pour ses incroyables suggestions aux fils de ses billets. Et je fais des liens entre les lectures et le journal.

On s'est donc attaqué au racisme, aux pensionnats autochtones, à la misogynie et à la guerre, entre autres. Un livre à la fois, une question à la fois. Parfois F.-A. est vraiment intéressé et on lit plusieurs articles ensemble, parfois il préfère jouer plutôt que de venir lire La Presse avec moi. En tout cas, j'espère que ce petit exercice pourra le sensibiliser au monde qui l'entoure.

Parlez-vous des nouvelles avec vos enfants?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES