Une fête d'enfants zéro déchet : mission impossible?

Crédit photo: Silas Hao/Unsplah Une fête d'enfants zéro déchet : mission impossible?

Tout d’abord, je tiens à préciser qu’il y a toujours place à l’amélioration : je n’ai pas réussi à faire une fête entièrement zéro déchet, mais je pense tout de même qu’il s’agit d’un pas dans la bonne direction!

Cette année, pour fêter les quatre ans de ma fille, j’ai décidé de prendre les grands moyens pour réduire au maximum l’empreinte écologique associée à l’événement. C’est une démarche qui s’inscrit dans une prise de conscience globale du mode de consommation de notre famille, entreprise il y a quelques mois. Vu la quantité de convives (plus d’une trentaine en tout), ça n’a pas été chose facile!

Première étape : les fameux cadeaux! Cette année, nous avons expressément demandé aux invités de NE PAS apporter de cadeaux. À mon grand soulagement, la quasi-totalité des convives s’est pliée à notre demande. Les dernières années, j’étais effarée de voir ma fille papillonner d’un cadeau à l’autre, ne portant pratiquement aucune attention aux jouets reçus tant il y en avait… c’est pour dire : nous avons encore des cadeaux non déballés de l’année dernière! Nous avons déjà tous les objets qu’il nous faut, voire trop! Certains amis ont offert des bricolages ou des dessins, ce que j’ai trouvé vraiment intéressant. Et ma fille, s’est-elle formalisée du nombre de cadeaux reçus? Aucunement, tout occupée qu’elle était à profiter de la fête!

Ensuite, les surprises qu’on « doit » normalement remettre aux enfants présents… Pour moi, il était hors de question d’acheter des bébelles au Dollarama qui finiraient invariablement à la poubelle… J’ai donc décidé d’installer un photo booth avec plein de déguisements et un décor que je possédais déjà, de prendre des photos et d’envoyer un petit montage à toutes les familles présentes. Les enfants (et même les adultes!) semblent avoir beaucoup aimé le concept, certains ayant passé la fête vêtus de leur déguisement préféré!

La fête se déroulait à l’extérieur, et nous avions prévu un repas pour tous en plus du gâteau. Évidemment, le fait de tout servir dans de la vaisselle lavable nous a occasionné un surcroît de travail, mais ça valait la peine à mes yeux! Les grands-parents et plusieurs invités nous ont beaucoup aidés pour la vaisselle. Nous avions choisi de faire faire le gâteau par une petite entreprise de la région et de servir un repas cuisiné sur le BBQ. Tout le monde a apprécié!

Aurions-nous pu faire mieux? Certainement!

  • Nous avions emprunté un jeu gonflable à des amis pour amuser les enfants puisque nous n’avons pas de piscine ni de module de jeux sur le terrain. Évidemment, ça consomme beaucoup d’énergie. Nous aurions pu prévoir une animation (magicien, princesse, etc.) ou d’autres types de jeux (maquillage, bricolage, etc.).
  • Nous aurions éliminé un peu d’emballage en cuisinant le gâteau nous-mêmes. Ici, nous avons choisi le côté pratique.
  • Nous avons quand même soufflé quelques ballons. Je sais par contre qu’il existe des ballons faits en matériaux réutilisables. Peut-être une piste pour une prochaine année?

 
Pour chaque aspect de la fête, nous avons tenté de concilier le côté pratique et le côté écologique. À mon avis, le mouvement zéro déchet doit être une inspiration et un modèle pour nous amener à concevoir notre consommation autrement, non pas une pression ou un frein à nos activités. Chaque geste compte! Avez-vous d’autres trucs pour une fête zéro déchet?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES