Guide de survie au temps des fêtes chez vos beaux-parents

Crédit photo: Alasdair Elmes/Unsplash Guide de survie au temps des fêtes chez vos beaux-parents

Pour toutes sortes de raisons, nous passons toujours le temps des fêtes dans la famille de mon conjoint. Et là je ne parle pas seulement d’une visite d’un soir, le temps de manger la dinde et d’ouvrir deux cadeaux. Que nenni, nous passons souvent TOUT le temps des fêtes chez mes beaux-parents. Si vous pensez que c’est la recette idéale pour que tout le monde s’entretue, sachez qu’avec le temps, nous avons développé plusieurs petits trucs qui nous aident pas seulement à survivre, mais aussi à passer du bon temps. Comme c’est presque Noël, je vous les offre en cadeau!
 
1. Énoncez clairement vos règles
Votre enfant ne se peut plus s’il ne se couche pas tous les jours à la même heure? Votre petite se réveille à rien durant la sieste? Votre fils ne mange pas de viande, jamais? Vous ne voulez pas qu’on appelle votre petite « princesse »? Peu importe vos règles et vos sensibilités, l’important c’est de les énoncer AVANT qu’elles ne surviennent, dès le premier jour si possible. Tentez d’être clairs, directs et insistez sur l’importance que ça a pour vous : « J’adore quand vous donnez des petits surnoms d’amour à mes enfants, mais je voulais vous demander officiellement de ne pas appeler la petite Julie ma princesse, s’il-vous-plaît! Je sais que ça peut vous paraître nono, mais pour moi, c’est vraiment important. » En vous y prenant à l’avance, vous vous sauverez sans doute de nombreux irritants.

2. Prenez du temps juste pour votre petite tribu
Si vous allez passer plusieurs jours à l’extérieur de chez vous, avec d’autres personnes, je vous suggère grandement de trouver des moments pour vous retrouver juste entre vous. Trouvez une activité qui fait partie de votre routine habituelle, n’importe laquelle chaque jour, pour vous recentrer comme petite famille. Ça fait du bien, autant aux parents qu’aux enfants, de retrouver un semblant de routine dans le chaos que peut représenter le temps des fêtes. Avec mon chum et mes deux enfants, nous avertissons les gens à l’avance : le petit déjeuner, c’est juste entre nous! On prend du temps chaque matin de commencer la journée avec nos deux enfants seulement ... pour mieux affronter ensuite toute la parenté.

3. Profitez de la présence d’autres adultes pour qu’ils s’occupent des enfants
Vos parents, beaux-parents, oncles et tantes n’ont pas la chance inouïe de passer autant de temps que vous avec vos kids. Avant d’être à bout du rouleau, il est toujours opportun de demander de l’aide pour une petit répit. Ce n’est pas obligé d’être long, souvent  une heure ou deux suffisent. La plupart du temps, je m’y prends la veille : « Cher beau-père, ça te dirait de prendre ton petit-fils demain matin de 10h00 à 11h00 pour une promenade dehors? » En plus de vous laisser un petit break, vos enfants pourront bénéficier d’un moment sans vous, pour mieux établir des liens durables avec la parenté.

4. Prenez des moments seul.e.
Avec mon chum, on s’assure que chacun d’entre nous ait des moments seuls. Il prend les deux enfants pour un certain moment et je peux faire ce que je veux. Le lendemain, c’est mon tour. Ça nous permet de souffler un peu et surtout, de s’évader du tourbillon pendant quelques instants. Souvent, je pars seule, un podcast dans les oreilles, pour une promenade dehors, le temps de recharger mes batteries.

5. Mettez de l’eau dans votre vin 
C’est plus facile à dire qu’à faire, mais n’oubliez pas que vivre plusieurs personnes dans une même maison durant des jours, c’est le cocktail parfait pour les frictions. Il y a des batailles qui méritent d’être menées et je ne donne pas ma place pour m’obstiner longtemps sur certains sujets. Mais d’autres fois, surtout quand les gens ont pris de l’alcool, ça ne sert à rien de tenter de les raisonner. Des fois, quand le mononcle un peu xénophobe et pompette voudra encore parler d’appropriation culturelle sans rien connaître au sujet, il sera plus sage d’aller voir comment vont les enfants dans l’autre pièce que d’avoir une énième chicane qui n’aboutira à rien. Mettez donc de l'eau dans votre vin (et peut-être aussi dans celui du mononcle!)

Quels sont vos trucs pour un temps des fêtes sans trop de frictions?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES