Congé parental fini : je n'ai toujours pas trouvé LA garderie

Crédit photo: Markus Spiske/Unsplash Congé parental fini : je n'ai toujours pas trouvé LA garderie

Déjà un an avec ma petite Élie.

Tout le monde me l’avait dit : « Tu vas voir, ça passe vite! »

J’aimerais être rassurée et me dire que mon retour au travail sera facile, mais je n’ai pas trouvé de garderie encore. Je dois prolonger mon congé de maternité en sans solde. Pourtant, quand j’ai appris que j’étais enceinte, la première chose que j’ai fait après avoir jeté mon test de grossesse a été de m’inscrire sur La « mythique » Place 0-5.

Il faut dire que ma fille de janvier n’est pas née au bon moment point de vue du système. « Toutes nos places sont comblées, donc à moins d’un déménagement ou autre, nous n’avons pas de place pour le moment, mais nous aurions une place en août quand les enfants montreront de groupe ou partiront à l’école. » Cette réponse x 30 appels = FACEPALM.

Ok, mais je fais quoi moi pendant ces 6 mois?

Je l'envoie dans une gigantesque garderie privée, style « usine à bébés » des Simpsons, avec trop de roulement et là où il y a toujours de la place, et ce, juste pour retourner travailler? Mais pourquoi? Pour une question financière? Pour mon épanouissement professionnel? Pour reprendre ma vie d’autrefois? Il me semble que ça ne fait pas de sens! Rater 6 mois de plus dans ma vie professionnelle ce n’est rien comparé à passer plus de temps avec ma fille dans ses premières années de vie, non? On est tellement bien dans notre petit nid.

Mais, la vie doit continuer... Ça serait tellement plus simple si, en plus d’avoir une place, j’avais eu un coup de cœur ou une référence… mais non! J'ai trouvé que les milieux familiaux visités sont soit : pas lumineux, petits, dans des sous-sols ou pas super propres… Là où les bébés dorment sous les néons pendant que les grands jouent juste à côté. Et, la seule grosse garderie privée que j’ai visitée ressemblait à un IKEA. Un gros système pour un ti pou je pense. 
 

Est-ce que c’est moi qui suis trop exigeante? 

Je crois que je n’aurai jamais l’esprit tranquille si je l’inscris à un endroit où plusieurs trucs me gossent. Je préfère rester avec ma fille, malgré tout ce que cela implique, que de retourner au travail, inquiétée et avec des regrets.  

Plusieurs parents autour de moi vivent la même chose. Déchirés de devoir laisser leur enfant dans une garderie « temporaire » en attendant le fameux et tant désiré appel de La Place 0-5. Mais quand viendra cet appel? Demain? Quand nos enfants auront 4 ans? #Prions 

Je ne perds pas espoir! Mais, j'ai décidé d'arrêter de stresser avec mon retour au travail. Un jour, je trouverai LA garderie idéale, quitte à me réhypothéquer t'sais. Mais, pour le moment, je suis zen et je profite du moment avec ma douce Élie. On est si bien.

Êtes-vous retourné.e au travail la tête tranquille?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES