Mon premier allaitement en public

Crédit photo: Jordan Whitt/Unsplash Mon premier allaitement en public

Enceinte de mon premier enfant, j'entends parler de plusieurs expériences désagréables d'allaitement en public.  Une connaissance qui se fait mettre à la porte d'un centre commercial par un agent de sécurité parce qu'un client s'est plaint. Une autre qui se fait crier des injures par des inconnus dans un parc. J'ai alors réalisé que, contrairement à ce que je pensais, l'allaitement n'est pas encore totalement accepté par tous.

Ma fille naît en santé et boit bien au sein. Je suis heureuse de vivre ces moments collés avec elle et comme on ne sort pas beaucoup au début, j'allaite seulement chez des amis et des membres de notre famille. Puis, je décide d'aller magasiner dans un centre commercial.  C'est la première fois que je sors en public avec ma puce pour une longue durée, ce qui implique que ce sera mon baptême d'allaitement en public. Après quelques magasins, Cocotte a soif. Je m'assois sur un fauteuil et d'un coup, toutes les histoires négatives que j'ai entendues me reviennent en tête.  Même si je suis à l'aise d'allaiter, j'ai peur de la réaction des gens, peur de devoir passer mon temps à expliquer ce que je fais.  Une partie de moi décide que c'est le moment ou jamais de faire un statement personnel. Alors je sors mon sein et y installe ma Cocotte, sans couverture ou tablier.

J'ai un regard qui indique rapidement à tout le monde que je trouve normal d'allaiter en public et que je suis prête à me défendre si on vient m'achaler avec ça. Dans ma tête, les scénarios se multiplient. Je les imagine m'engueuler, puis faire venir la police, pendant que je défends mon droit. Ça dure quelques minutes. Puis je me rends compte que je reçois des regards dégoutés/surpris/horrifiés, mais aussi des regards bienveillants et sereins, et aucun commentaire. J'allaite ma fille pendant 45 minutes sans vivre d'expérience négative. 

Crédit : Mélanie Berthelot

Cette première fois m'a donné confiance en mon droit d'allaiter partout, n'importe quand et a modelé toute la suite de mon allaitement. J'ai réalisé que certains seront toujours choqués par un bébé qui boit au sein, même lorsqu'on ne voit pas de peau. J'ai allaité ma fille pendant 17 mois, et j'ai moi aussi vécu quelques réactions négatives, comme ce couple qui a demandé à changer de table au restaurant en me regardant avec dégoût. Mais ce que je retiens, c'est la fierté d'avoir donné la priorité à nos besoins au lieu de la donner aux opinions des gens.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES