Tomber enceinte de jumeaux... encore!

Crédit photo: Photo personnelle Tomber enceinte de jumeaux... encore!

Début février dernier, 8 jours après mon ovulation j'obtiens un test de grossesse positif. On était vraiment contents, c'est ce qu'on voulait. Contrairement à la conception de nos grandes filles, pas de traitement de fertilité nécessaire. Depuis leur arrivée, mon système reproductif est revenu dans la bonne track. Comme j'ai à peine 4 semaines, je dois attendre 5 semaines avant de passer une échographie de dating.

Rapidement, des symptômes trop familiers s'installent. J'ai déjà mal à la symphyse, j'ai mal au coeur, je suis fatiguée, je suis explosive et j'ai des reflux. Symptômes connus mais qui étaient apparus plus tard lors de la première fois. J'appelle mon médecin de famille pour demander à passer des prises de sang pour doser l'hormone de grossesse. Comme je veux seulement comparer avec les données de ma première grossesse, on me la refuse, car ce n'est pas une raison médicale. Mon chum est persuadé que j'attends encore deux bébés. Moi je suis convaincue que non, que c'est seulement mon corps qui n'a pas oublié, après tout nos filles ont tout juste 15 mois.

Les 5 semaines finissent par passer. Le 20 mars on se rend à l'hôpital pour enfin rencontrer ce bébé pour la première fois. Mauvaise nouvelle, j'ai oublié que je devais amener mon papier de prescription d'échographie et l'infirmière ne sait pas si on pourra me passer. Finalement tout est beau et on attend notre tour, un peu anxieux quand même. Mon nom est appelé et je rencontre la gynéco qui fera mon écho, je ne l'ai jamais rencontrée encore elle, elle est bien gentille. Je m'installe confortablement et on commence. Elle pose la sonde sur mon ventre, rapidement on est soulagé. On voit seulement un sac amniotique! Elle bouge légèrement sa sonde et BOOM. On voit un deuxième bébé.

Crédit: Giphy

J'aimerais vous dire que j'ai sauté de joie, mais ce ne serait pas vrai. J'ai pleuré. Mon chum a soupiré, a ri puis expliqué au spécialiste que c'est notre deuxième couple de jumeaux.

Je n'ai pas pleuré de déception. Plutôt du choc et de la connaissance de ce qui s'en vient pour nous. Du suivi extrêmement serré que j'aurai. De l'accouchement possiblement prématuré. Le souvenir du brouillard qui s'installe dans ma tête lors des premiers mois de vie de mes filles. L'auto qu'on doit changer. La maison qu'on doit acheter. Tout se bouscule dans ma tête et là je dis stop. Je réalise que je suis en train de manquer ma première rencontre avec nos bébés. J'essaie de me recentrer sur leurs petits coeurs qui clignotent, sur leurs petits mouvements saccadés. La gynécologue n'est pas en mesure de voir s'il y a ou non une membrane qui sépare nos enfants. Une chose est certaine, ils partagent le même placenta, ce sera donc des jumeaux identiques. On est vraiment chanceux, c'était quoi les probabilités, t'sais?!

Ça fait 10 jours qu'on le sait, et je ne suis pas certaine que je m'en suis remise complètement encore. Je le répète, on est heureux, mais ayoye. Nos grandes filles auront 22 mois à la naissance de leurs petits frères ou petites soeurs. Ce sera un défi de taille, mais on a quelques mois pour s'y préparer. Je me dis que dans 2 ou 3 ans, tout le monde va être propre, tout le monde va voir du fun ensemble pis seigneur que ça va être beau à voir.

Avez-vous vécu une situation similaire? Avez-vous des trucs à me partager? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES