​Faire du sens avec des petites taches

Crédit photo: Unsplash ​Faire du sens avec des petites taches

J’ai déjà eu des champignons de peau sur les bras. Pour vrai, quelle merde. Ça commence tellement subtil pour finalement décolorer la peau. Il faut le traiter avec un antifongique, puis la décoloration reste malgré le traitement, jusqu’à ce que la peau perde son bronzage. Ensuite, la partie affectée peut reprendre la même couleur que le reste de la peau. Ça prend du temps. 
 
Après il faut essayer de voir si ça ne revient pas encore. Des fois, on baisse la garde. Je veux dire, c’est normal. Quand ça prend du temps à revenir et qu’on fait attention.
 
J’en ai récemment eu dans le dos, des petites décolorations. Je me suis rendu compte de ça quand on m’a regardé le dos en essayant quelque chose.
 
Je connais la procédure. Je dois laver les parties avec un antifongique, mettre de la crème prescrite par mon médecin. Attendre de traiter la partie deux fois par jour pendant un mois. Attendre que je sois plus bronzé du tout, la peau transparente, puis redevenir normale.
 
Ensuite, il va rester à être plus alerte de mes angles morts. Parce que de cette façon-là, je vais prévenir cette petite condition de peau même si elle a tendance à se cacher dans des recoins de mon corps moins accessibles. On se regarde plus souvent le devant que le dernière, je le sais. Faut juste pas oublier.
 
Ma tante préférée quand j’étais petite se nomme Nicole. C’est ma tante un peu psycho-pop qui lit des trucs et qui m’a appris à être une sorcière. En fait, elle m’a appris plusieurs choses, comme faire des trucs à la main. Des fois, elle pensait des choses qui me dérangeaient, mais en général elle me permettait de faire du sens de ben des affaires dans des situations qui n’en faisaient pas pour moi.
 
Dans mes souvenirs, un jour, elle m’a dit que certaines maladies physiques partaient d’émotions et de situation qu’on vivait. Notre corps essayait de faire du sens avec ces évènements en nous envoyant un message. Comme quand je perdais la voix, c’est parce que j’avais quelque chose à dire et que ça ne sortait pas. J’ai souvent considéré que j’avais des poumons de marde plus jeune, c’est peut-être parce que j’ai jamais appris à respirer profondément.
 
C’est donc franchement ironique je trouve d’avoir des taches dans le dos et que le traitement soit si long. C’est vrai que je traîne sur mes épaules et sur mon dos une montagne de roches. Je savais qu’elles étaient là, mais elles étaient dans un angle mort qui fait que je sais pas, si je me tournais pas assez je ne pouvais pas les voir. Qui s’observe le dos chaque jour? Pas moi.
 
Faut que je les traite ces taches. J’ai un champignon dans le dos, sur la peau, j’ai des champignons dans la tête et je dois m’arranger pour les traiter parce que maintenant je sais qu’ils sont là et je n’ai pas assez regardé dans ma vie de ce côté-là. C’est rendu beaucoup et ça paraît.
 
J’ai une nouvelle Nicole dans ma vie et on va essayer de traiter ce problème-là dans les prochaines semaines. Je sais que ça va prendre du temps, mais au moins, je sais que je peux m’arranger pour les traiter et espérer que tranquillement, ça s’efface.
 
 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES